COMMENT RECONNAITRE L'ENFANT A HAUT POTENTIEL INTELLECTUEL ?

Au fait qu’il est “en avance” - la notion même de précocité ayant cette signification : le Quotient Intellectuel traduit cette “avance” par le chiffre (rapport âge mental / âge réel).

L’utilisation du langage est, en général, en avance : il n’y a pas de “langage bébé”.

Grande curiosité : l’enfant pose beaucoup de questions, de “pourquoi ?” ; ces interrogations s’orientent, assez vite, sur des questions d’ordre métaphysique. L’origine de l’univers, celle de l’homme ; la préhistoire l’intéresse souvent.

L’avance du langage se traduit souvent par un apprentissage de la lecture, avant le C.P. - et, assez souvent, seul, sans que personne n’ait poussé l’enfant à le faire.

Très tôt, l’enfant précoce demande de la stimulation : il n’aime pas les tâches répétitives, la routine. Il s’intéresse intensément à quelque chose ; puis, lorsqu’il a l’impression d’en “avoir fait le tour”, il change.

Le décalage, la dyssynchronie, frappe - entre la pertinence de ses remarques, et un comportement qui peut être très “bébé” - entre sa compréhension, et sa maladresse dans certaines activités, “pratiques”, ou sportives.

Grande sensibilité - et, en particulier, très sensible à l’injustice.

Sens de l’humour.

L’ennui en classe se manifeste souvent dès la maternelle.

Les difficultés à s’insérer dans le groupe peuvent se voir très tôt aussi ; en général, l’enfant précoce préfère la compagnie des adultes - ou, au moins, d’enfants plus âgés que lui.

Tout ces signes ne se manifestent pas forcément complètement. Chaque enfant est différent. Mais plusieurs d’entre-eux permettent de faire des hypothèses ... Et l’apprentissage de la lecture, seul, sans aucune aide, est un signe sûr.