Auteurs Véronique GAILLARD

Jeux éducatif, révisions
& entraînement cérébral


-- Entraînement cérébral - Entraînement cérébral - Entraînement cérébral - Entraînement cérébral - Entraînement cérébral


Enquêtes en ligne et témoignages

- Le saut de classe/ redoublement des HPI 
- Votre expérience est précieuse, partagez-la !



QUELQUES MOTS...

Quels enfants, quelle Ecole et quels citoyens voulons-nous pour demain ?


Dernier Rapport Moral AEHPI LR
 (Pdf en lecture seule)




AEHPI - Organisme intérêt Général

- Don pour soutenir notre projet
- Ehpicentre

Année 2018

- Délégation PACA
- Voeux AEHPILR


Année 2017

- Convention stage aehpilr / Entreprise
- Une mascotte pour l' AEHPI
- AEHPI LR, collectif educatif

- voeux  AEHPI LR

Année 2016

Agrément Service Civique
- Droit des enfants - Rapport éducation
- Journée Nationale - Harcèlement scolaire

- Formation des bénévoles par l' EPE
- Convention etablissement scolaire pour class'passerelle
- AEHPI expose à Saperlipopette !
- Premier centre aéré pour HPI
- Réunion annuelle et voeux réseau EIP

Année 2015


- Hommage, "Humanisme"
- Journée Nationale - Harcèlement scolaire
- Convention CAF de Montpellier - CLASS
- Les "Echos" en accés Public
- Délégation AEHPI Nord-Pas-de-Calais
- Délégation AEHPI Rhône Alpes
- Pour une équité sociale
- Signature convention de location ADAGE
- Un bilan trés positif pour l'AEHPI LR
- AEHPI LR & journée du Réseau Parentalité 34
- Madame le Recteur ouvre le Colloque "précocité et réussite scolaire" de l'académie de Montpellier
- Mme Roux-Bee, nouvelle référente académique EIP
- L'AEHPI LR à la journée du Deuil national, 07/11


Année 2014 -
- Bilan positif de l'académique EIP
- Réunion annuelle réseau
- Réunion d'information "EIP" à Maureilhan - FCPE
- Réunion d'information "EIP" à Jacou - FCPE
- Rencontre à la DEETAC
- Rubrique "Echos" réservée à nos adhérents
- La grande lessive a disparu, rue de l'université
-Journée de rencontre des établissements
à dispositif EIP
- Etude sur les emotions des enfants HPI
- Voeux AEHPI LR


Année 2013

- Le département de l'Hérault et les enfants  HPI
- Les élèves HPI, "Agir contre le harcèlement à l'école"
- Nouveau Recteur pour l'Académie de Montpellier
- Module de Formation "EIP" sur EDUSCOL
- Nouvelle DASEN, Madame FILHO
- Synthèse du groupe EIP National
- Dossier en commission d'appel, l'incompréhension
- SENAT  - Amendement sur les EIP, rétiré
- L'AEHPILR agréée de l'Education Nationale
- Rencontre annuelle avec le réseau EIP
- Antennes Départementales pour actions de proximités
- L'AG vote le projet "AEHPILR"


Année 2012

- L'AEHPI LR demande un agrément EN
- AEHPI LR intégre le groupe EIP du ministére  de l'EN
- Formation continue  "Colloque au CRDP de Montpellier"
- Le décrochage scolaire d'adolescents HPI
- La 2ème journée du sport scolaire
- Les EIP, priorité académique pour la rentrée 2012
- Accueil des HPI à la rentrée scolaire
- Nos ados HPI passe le bac et le brevet
- Rencontre au ministère de l'EN
- Les HPI dans le débat politique
- Rencontre annuelle 2012 à l'académie de Montpellier

- AEHPI LR membre exécutif  EUROTALENT OING.
- Agir contre le Harcèlement à l'école


Année 2011


-
Piste de travail de l'AEHPI LR

- Constat de prise en charge des élèves HPI
- Evaluation ou outil de controverse au  QI
- BO n°38 du 05 mai  2011
- Rencontre annuelle à l'académie de Montpellier
- Appel à témoignages : dispositif adapté ?
- Outils ditactiques pour HPI



Année 2010


- La philosophie en classe de seconde

- Souffrance à l'école 
- AEHPI agrément EN
- Luc chatel, visite l'internat d'excellence
- Haut potentiel intellectuel ou Précoce ?
- Journée de concertation académique
- Forum des enseignants "'Innovation Educative
- Ouverture de l'internat d'excellence 2010


Année 2009


- Un beau cadeau "le BO du 03 déc.2009

- Colloque AEHPI à Montpellier
- Tous les cours sur academie en ligne
- Un nouveau Recteur : Christian PHILIP



Questionnaires pour Thèse ou Mémoire

- Questionnaire pour les Psychologues
(Laure Bonnaventure étudiante en master 2 à l'IUFM).



Témoignages 
- Consulter les témoignages de parents et d'enseignants



Les élèves EIP dans les textes Officiels, BO...
- Editos AEHPI LR sur les  BO
 
- BO n°15 du 11 avril 2013
- BO n°13 du 29 mars 2012
-
- BO n°38 du 25 octobre 2007
- Code de l'Education du 23 avril 2005
- Rapport Thélot d'avril 2004
- Bilan Enquête expèriences pédagogique mai 2003
- Rapport Delaubier janvier 2002







Retrouvez-nous sur :

 
Nous nous devons de nous regrouper pour peser, être entendus et aussi nous soutenir,
nous aider et partager afin de faire progresser la cause des HPI


QUELQUES MOTS...

Quels enfants, quelle école et quels citoyens voulons-nous pour demain ?

Si 90 % des enfants "HPI", "EIP", "Surdoués" ne sont pas repérés en milieu scolaire, c'est que trop de préjugés persistent encore et favorisent l'immobilisme et discriminent les enfants HPI, d 'autant s'ils sont issus de milieux sociaux défavorisés. Et pourtant en 10 ans l'éducation nationale a énormément avancé sur le sujet des HPI plus que sur tout autre sujet ; Textes officiels,  recommandation européenne et du défenseur des droits des enfants, mise en place de modules de formations, maillage national avec réseaux académiques puis départementaux.... Oui mais si en théorie, on bannit l'idée d'excellence pour ces jeunes pour les reconnaître, en pratique, on leurs  demandera d'excellents résultats scolaires, un comportement adapté voire exemplaire dés qu'il s'agira de proposer pour ces enfants à besoins éducatifs particuliers un aménagement scolaire ou une réduction de cycle. En pratique la prise en compte arrive toujours  tard.

Aujourd'huit les bibliographies, forum, associations et cabinets en tout genre ont explosé sur le sujet, des vitrines marketing bien rodées aux outils de la communication fleurissent sur la toile mais sur le terrain,  le constat est le même, voire pire, presque rien : car dans cette toile d'informations parfois contreversées, les parents se retrouvent trés souvent démunis et seuls dés lors que leur enfant HPI, n'est pas "l'élève ou l'enfant modèle" et qu'il faudra un peu plus que de la théorie pour aider famille et enfants.

Notre modèle associatif est fondé sur l'éthique, sur sa diversité d'actions, sur une pédagogie métacognitive et sur sa capacité à  faire preuve de cohérence entre discours et pratique. C 'est un investissement désintéressé et bénévole quotidien qui dure depuis plus de 16 ans.

Si nos actions ne sont pas véhiculées par une communication "high tech" (par manque de temps, de financement et de compétence dans ce domaine), elles apportent une  réponse "globale et en synergie" ; expèrience de terrain interprofessionnelle, interinstitutionnelle et intergénérationnelle, "interparentale", sans oublier la création et l'animation d'ateliers auprés de jeunes de 3 à 25 ans et d'adultes HPI). C'est cette diversitée sur le sujet.qui permet à notre association de répondre aux situations les plus complexes.

Alors, si nous souhaitons que nos enfants HPI bénéficient de l'équité scolaire et réussissent, si nous souhaitons tout autant leur épanouissement et leur intégration sociale et professionnelle et si nous souhaitons qu'ils deviennent des citoyens actifs, épanouis et chargés d'humanité, c'est à nous parents de continuer à nous mobiliser pour nos enfants, de former d'autres parents, de donner les bons outils, l'orientation et l'impulsion, de  sensibiliser les collectivités territoriales et d'aller à la rencontre des institutions et des élus pour les mobiliser sur le sujet  et contre les préjugés. Et que les années qui suivent puissent voir pour eux, nos projets concrétisés. 

SOUTENEZ NOS PROJETS !




écho de mars 2017

  Pourquoi faire un don

A la fin de l'année scolaire, nous avons lançé un SOS aux parents présents, mais aussi lors du CA et de la dernière AG pour informer sur notre situation. 
Pas d'aide ou si peu... et surtout des besoins pour un accompagnement des familles, des enfants qui a fait ses preuves au vu des tres nombreux témoignages de parents, d'ados ou jeunes adultes car après 16 années, certains en effet ont bien grandi... 

Pendant de nombreuses années,  l'association a dispensé ses activités gratuitement. Bien sur tout à un coût et cette gratuité est possible que grâce à la générosité de familles d'enfants hpi qui donnent de leur temps et de leurs compétences.  

Si dans un premier temps, un échange entre parents, une sortie 
pouvait suffire, l'association a développé des outils sur mesure pour répondre aux difficultés et gagner du temps  pour l'enfant, trouver des stratégies pour éviter l'isolement, la médicalisation,la déscolarisation et réduire les allées et venues entre l'un et l'autre des praticiens en cabinet libéral... pour moi l'enfant doit se construire dans un espace bienveillant avec d'autres enfants en lien avec ses parents. L'association intervient comme "une famille adoptive" jouant un rôle temporaire mais en toute responsabilité;   Aussi les ateliers sont réfléchis, remodifié, mis à l'épreuve du regard des parents présents, d'autres professionnels, d'étudiants et surtout mis à l'épreuve des enfants... 

cela doit leur être utile et aussi aux parents
cela doit les rendre heureux et les faire progresser
cela doit les rendre solidaires et aussi devenir autonome
cela doit leur permettre de nous quitter et aussi de penser à nous pour d'autres. 

Nous qui souhaitions donné à tous, nous nous retrouvons à devoir séléctionner par l'argent... aussi nous appelons la générosité des familles qui pourraient contribuer à permettre à des enfants de pouvoir bénéficier de nos prestations à un tarif social.

Pour contribuer je choisi le tarif*étoile. Merci


écho du 15 janvier  2018
  Voeux AEHPILR 







Toutes les fleurs de l'avenir sont dans
les semences d'aujourd'hui.





  Voeux AEHPILR

Laissons donc à l'enfant le temps de s'émerveiller ! car chaque bouton ne fleurit qu'une fois, chaque fleur n'a que sa minute de parfaite beauté et chaque sentiment sa minute fleurale. 




écho du 15 décembre  2016
AGREMENT SERVICE CIVIQUE 34 - HERAULT 


SENSIBILISER A LA SITUATION DES PERSONNES A HAUTS POTENTIELS INTELLECTUELS

Mission "Education pour tous" : La mission proposée par l' AEHPILR s'inscrit dans un projet collectif d'intérêt général et d'éducation populaire à l'intention d'unpublic à beson éducatifs particulers qui s'articule autour d'un projet personnel d'engagement du jeune.
-Prévention du décrochage scolaire (phobie scolaie, inadaptation sociale).
-Favoriser l'inclusion et la cohésion sociale.
-Lutter contre les inégalités scolaires.
-Favoriser l'épanouissement et lé réussite éducative de tous les enfants.
-Défendre les intérêts des familles



écho du  28 novmbre  2016
Rapport annuel droits de l’enfant 2016, dont les élèves HPI
A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, le 20 novembre, le Défenseur des droits, Jacques Toubon et son adjointe, la Défenseure des enfants, Geneiève Avenar, rendent public leur rapport annuel consacré aux droits de l'enfant.

"Droit fondamental à l'éducation : Une école pour tous, un droit pour chacun"

Ce rapport est le premier à être consacré au droit à l’éducation depuis la création d’une autorité indépendante chargée de défendre les droits des enfants.  Il aborde les sujets ressortant le plus fréquemment des saisines reçues par l’institution et relatives aux difficultés de scolarisation des enfants,  au sein de l’école publique.




Ce rapport vise à faire progresser l’effectivité des droits des enfants grâce à des recommandations concrètes et opérationnelles à destination du gouvernement, des ministères de l’Education nationale et de la Justice, ainsi que des collectivités territoriales.

Dans ce rapport on peut lire :  1ère partie : L’égalité des droits devant l’école
Chapître 2, Le droit à être accompagné dans sa scolarité
- I. les élèves à haut potentiel intellectuel"
Recommandation 17
Le Défenseur des droits recommande au ministère de l'Education nationale d'intensifier ses actions de sensibilisation et de formation des enseignants au répérage et à l'accompagnement spécifique des élèves intellectuellement précoces.

Et aussi :  2ème partie : L'égalité des droits dans et par l'école
Chapître 1, L'école et les inégalités sociales et territorialese droit à être accompagné dans sa scolarité
- II. Le mécanisme d’exclusion de l’orientation scolaire
Recommandation 22
Le Défenseur des droits recommande au ministère de l'Education nationale de sustématiser la formation aux stéréotypes et aux discriminations dans la formation initiales et continue des acteurs de l'école et notamment des enseignants. Il recommande également de donner aux élèves et à leurs famille les moyens de faires des chois éclairés et informé, en luttant contre le défaut d'inforamtion, l'autocensure et les stéréotypes, dans le cadre des orientations scolaires.

Et encore : 2ème partie : L'égalité des droits dans et par l'école
Chapître 1, L'école et les inégalités sociales et territorialese droit à être accompagné dans sa scolarité - III. Le combat contre le décrochage scolaire
Recommandation 22
Le Défenseur des droits réitère ses préconisations au Comité des droits de l’enfant de l’ONU en février 2015 et recommande de prendre les mesures suivantes : améliorer la précision des statistiques concernant les élèves en rupture avec l’école ; allouer les moyens suffisants à l’école et au secteur associatif pour la mise en œuvre des mesures prises pour lutter contre les inégalités et le décrochage scolaires et évaluer leur efficacité ; recenser, évaluer et proposer de bonnes pratiques en matière de lutte contre les difficultés scolaires et le décrochage, et de soutien aux élèves en termes de remédiation éducative et de restauration de l’image de soi.

....

C’est à ces conditions que pourra être consolidé notre pacte social, par l’appropriation et le respect des «règles du jeu» fixées par le droit, qui organisent les rapports individuels et collectifs pour tous et pour chacun, quelles que soient leurs situations personnelles ou familiales. Des règles du jeu qui feront effectivement de nos enfants et de nos jeunes des acteurs et des sujets de droit, en leur reconnaissant les mêmes libertés et les mêmes droits, mais aussi les mêmes obligations à l’égard de la société à laquelle ils appartiennent.


écho 03 novembre 2016
Journé nationale contre le harcèlement scolaire

Comme chaque année depuis 2013, l'AEHPI se joint à la journée "non au harcèlement scolaire".

Retrouver toute  l'information sur cette première Journée Nationale sur www.education.gouv.fr

2016, sera le thème du cyberharcèlement, des cyberviolences... de toutes les violences :-(
  nos jeunes de 15-24 ans, passent entre 3 et 4h par jour envirion sur leurs smarphones, leurs tablette et ordinateurs. S'ils surfent sur internet dans le cadre de leurs apprentissage ou éducation (recherches et informations pour faire leur devoir, cours, actualité, musique et  series ...), 45% sont iinscrits sur des réseaux tel que facebook, twitter, Snapchat, Instagram et Skype... que font-ils ? Ils échangent des contenues, en particuliers des images, des vidéos trouvé sur le net ou des mises en scène d'eux-même ou des autres qui portent sur la vie dans le groupe de pairs, les relations amoureuses, l’actualité.

C’est dans le cadre de ces échanges et des pratiques en ligne que peuvent émerger des conflits et la cyberviolence. Internet peut permettre des dérives (sollicitations sexuelles non souhaitées « sextorsion », harcèlement, accès facilité à la pornographie) et des échanges de contenus violents ou humiliants (incitation à la haine, scènes de violence), inappropriés pour les mineurs (contenus à caractère sexuel...). La publicité et les supports de communication véhiculant des stéréotypes et une vision dégradante des femmes étant très présents, ils contribuent fortement à façonner l’imaginaire et les représentations des adolescents. Or, 33% des 11-14 ans et 41% des 15-18 ans n’ont parlé à personne des contenus qu’ils ont visionnés en ligne et qui les ont choqués.


Le dossier "Cyberviolences" à télécharger
cliquez sur l'image !


écho septembre 2016
Partenaire du Festival Saperlipopette, voilà enfantillage ! 
Cela fait des années que notre association suit le festival Saperlipopette, aussi cette année nous avons été conviés a participer à l'exposition "Talents en herbe".

Création d'un parcours aérien composé de contes animés grandeur "Nature" où un personnage devient le temps d'un parcours éphémère le héros de plusieurs contes entremêlés.

Pour décourvrir l'animation, les enfants sont conviés à semer des petits cailloux blanc.


Exposition réalisée avec l'aide de Caroline Blondell de la petite Usine à taille douce & ses petits "ouvriers" HPI lors la semaine de loisirs AEHPILR (vacances d'avril).



écho avril  2016

  Premier centre aéré pour HPI à Montpellier

L'association a organisé une semaine de loisirs pour les HPI du 18 au 22 avril 2016 à l'école Paul Langevin – Montpellier

Le matin :  Les jeunes ont participé à un Atelier d'art plastique" avec une artiste plasticienne du musée Fabre (techniques mixtes). Durant toutes les matinées, ils ont réalisé une oeuvre collaborative, un film d'animation grandeur "Nature" "autour du conte" qui a été exposé en plein au domaine d'Ô dans le cadre du projet "talents en herbe" du festival Saperlipopette. Les participants ont été également conviés une journée pour installer leur oeuvre et invités au festival  avec leur famille réciproque.


L'apès-midi : Les jeunes ont pu décourvrir la pratique du Canoë Kayak avec l'association MCKEV de Montpellier, des peuples d'Amérique du Nord (comme Pocahontas), les inuits (Esquimaux), ils ont abordé les différentes techniques de pagaie dans différents milieux : l'eau vive, qu'est-ce qu'un courant ? l'eau calme des lac et rivières et la mer... et ballade nautique le long des berges verdoyantes du lez, visites, du moulin.... Un atelier Land art pour clôture le stage.




écho du 29 déc.. 2015
  VOEUX 2016  "Hope For Tomorrow"

Madame Roux-Bee référente académique nous adresse ses voeux pour l'année 2016.




Réunion annuelle au rectorat - accadémie de Montpellier


Veuillez trouver ci-dessous l' extrait du compte rendu réalisé par le réseau EIP suite à la réunion du 17 décembre entre madame Roux-Bee,référente académique EIP, monsieur Pavon, formateur EIP et professeur d'Espagnol et les associations EIP invitées. L'AEHPI LR était représentée par Madame Gailard Fondatrice et présidente AEHPI LR.

 

ORDRE DU JOUR :

  • le nombre de cas traités depuis notre dernière rencontre, et les problèmes rencontrés.
  • le séminaire qui a eu lieu en mars 2015,
  • Les éventuels colloques, congrès, formations, séminaires auxquels chacun a pu participer et pour lesquels  une mutualisation est souhaitée (un document numérique pouvant être relayé sur les sites internet de chacun).
  • les actions à venir
  • questions diverses
Accueil :
    1. point sur le site et son alimentation régulière
    2. remise de la nouvelle brochure
- Point sur le nombre de cas traités : entre janvier et décembre 2015 environ 450 référencements. 400 cas traités du CP à la terminale ; sur les 50  qui restent, des contacts pris souvent par des familles hors académie, (étranger, DOM –TOM, et autres régions) qui n’ont pas donné suite, ou des situations, qui après blocage, ont évolué vers d’autres ouvertures (privé, CNED, …)

 

- Evocations de quelques situations de blocage rencontrées, ou d’attentes trop longues de familles déjà en souffrance, et qui renvoient une image très négative parfois aux associations vers lesquelles elles se tournent en dernier recours. D’où la nécessité de réunir au plus vite une commission de suivi  et de trouver avec les différents partenaires une solution, ou de mettre en place un PPRE.

 
On constate encore une connaissance encore insuffisante du site académique et du réseau.

 
- Evocation des besoins de formation du personnel médical, assistantes sociales, psychologues, éducateurs  et  infirmiers dans les établissements (dont les missions on le sait sont souvent réparties sur plusieurs établissements)

 
- Evocation de la possibilité d’inviter les associations parents d‘élèves ainsi que les associations présentes dans la mesure du possible.

 
- Evocation des peurs ressenties par les enfants et les familles : peur de la stigmatisation,  de la panique parfois  (certaines familles s’adressant à toutes les associations en espérant trouver une réponse qui les satisfassent)

 
Evocation des écarts entre les enseignants qui savent prendre en compte les profils différents  et d’autres pas, certains étant même réfractaires.

 
- Réflexion amorcée sur l’orientation des enfants EIP, parfois mise en difficulté à cause du comportement :

Point d’accord : Insistance sur la formation / l’information/ la sensibilisation au niveau de la  maternelle (du premier degré surtout) : relayer auprès   des  IEN / DASEN


- Evocation du repérage qui se retrouve souvent sur certaines tranches d’âges  (7 ans, et / ou niveau 5ème  chez les garçons, CP chez les filles)


- Evocation des troubles, de la difficulté à stabiliser (situation de mille-feuilles)/ Référence aux  ITEP.11

 

- Recentrer sur la médiation, l’alimentation intellectuelle, la confiance, le respect (en évitant selon M. MERCHAT les qualifications de ‘zèbre’ ou de ‘sentinelles’), en luttant contre les errances thérapeutiques,  ou les mauvaises prises en charge. Le bien-être de l’enfant doit primer.  Insistance sur la construction humaine et valeurs morales : respect de soi et des autres !

 

- Insister sur le partenariat, le travail en équipes, la formation initiale (impliquer les ESPE), éviter le cloisonnement, coupler davantage le travail d’information avec professionnels ou experts.

 

- Discussion et échange autour des WISC, des analyses de tests et des psychologues : le WISC est le  1er indicateur,  mais il faut l’adapter,  savoir corriger, le WISC étant avant tout un ensemble d’indicateurs et jamais un remède.

  • Petit souci quand le psy scolaire donne un résultat brut chiffre
  • Attention aux bilans sans une analyse approfondir et personnalisée. Les Co-psy ont parfois  plusieurs établissements.
  • Attention au temps de passation et interprétation, aux comptes rendus informatisés.  Nouveaux outils, quid de la formation

- Retour sur les formations, par Jean-Antoine PAVON, formateur :

  • Professeurs motivés qui veulent comprendre accompagner, faire le maximum.

Demande en progression constante (Une trentaine de participants en moyenne par groupe) Travail sur études de cas, du concret, échanges riches sur ce qui a marché, ce qui  pourrait être mis en place.

  • 110 demandes sur NIMES (PAF)
  • Evocation des PFE / et des Formations avec Co–Psy


.

écho du 26 nov. 2015

  Un mot, HUMANISME !

écho du 05 nov. 2015

  JOURNEE NATIONALE CONTRE LE HARCELEMENT SCOLAIRE


Ce petit livre à lire en cours de récréation "Paul mon ami HPI" afin de pouvoir aborder le sujet du harcèlement et de la discrimation par l'angle de la précocité intellectuelle.

Pour recevoir  "Paul mon ami HPI" envoyer un email à aehpilr@gmail avec en objet "journée nationale contre le harcèlement scolaire", en retour nous vous adressons le livre en fichier PDF pour pouvoir l'imprimer pour vos élèves ainsi que le tutoriel.


Retrouver toute  l'information sur cette première Journée Nationale
sur www.education.gouv.fr



Le dossier  à télécharger
cliquez sur l'image !

écho du 10 nov. 2015

  L'AEHPI LR CONVENTION AVEC CAF DE L'HERAULT

Notre association est un appui sérieux et reconnu par ses actions diversifiées auprés des enfants HPI et leur famille. Elle  participe à différents réseaux de professionnels pour contribuer à diffuser une démarche de coopération, d’échanges, de partenariat sur les questions de cohésion sociale et territoriale.  Et ainsi lutter contre les préjugers, facteurs d'immobilisme, sur le sujet des hauts potentiels intellectuels et sur les publics en difficulté qui poussent certaines familles dans l'isolement, et laissent certains jeunes HPI surtout issus des milieux les plus fragiles dans le monde des adultes, sans diplôme, sans perspective d'avenir, en souffrance et en colère.


écho 03 nov. 2015

 LA RUBRIQUE "LES ÉCHOS" REVIENT EN ACCES TOUT PUBLIC


Suité aux différents échanges de courriels avec les servives académique de Montpellier, notre page"Echos' rejoint sa place en accés tout public sur le site de l'AEHPI LR.  Vous pourrez ainsi accéder à notre page sans code ce qui a toujours été une orientation de notre association, rendre accéssible à tous l'information sur le sujet des HPI.

Nos "Echos' respectent la ligne déontologique et l'éthique d'une association agrée par l'Education Nationale pour l'Académie de Montpellier.


écho octobre 2015

Ouverture de la délégation AEHPI LR NORD PAS DE CALAIS 

avec Christine ARNAULT, professeur et Angela GODART Psychologue.
Plus que des conférences et des colloques, c'est d'un soutien et d'accompagnements que les familles d'enfants HPI ont besoin. Afin de proposer des accompagnements de proximité pour les enfants et les familles issus de tous milieux, Christine et Angela aprés un parcours avec une autre association ont souhaité se rapprocher de l'AEHPI LR.
Toutes deux étaient venues en juillet sur Montpellier pour suivre la formation de deux jours des délégués AEHPI LR.

Deux conférences sur l'enfant et l'élève HPI à Dunkerque suivies d'actions pour la délégation Nord pas de calais :
- le vendredi 06 novembre 2015 à la mairie de quartierMalo-les-bains
- le samedie 07 novembre 2015 au lycée Angellier

Actions de la délégation pour 2015/2016 :
- Réunions "les conviviales" avec ateliers pour enfants - entrée tout public
- Groupe "cercle HPI" pour les parents - un vendredi soir par mois
- Entretien individuel & médiation en milieu scolaire (Gratuit pour les adhérents)



écho septembre 2015

Ouverture de la délégation AEHPI LR RHONE ALPES avec Séverine LEPETIT.

Sévérine était venue à Montpellier en juillet 2015 pour suivre la formation de deux jours des délégués AEHPI LR. 


Conférence suivi d'actions pour la délégation :
Une réunion "les conviales" se déroulera le dimanche 11 octobre pour faire connaissance avec les familles d'enfants HPI.

-Séverine souhaite developper des activités "çaCogite" pour enfants afin qu'ils puissent partager un atelier entre pairs.
- entretien individuel et médiation en mileu scolaire.

(écho septembre 2015)

AEHPI LR demande l' équité sociale.
Pour une équité sociale, le côut de la précocité Intellectuelle ne doit pas plus être à la seule charge des familles.
A cette fin, nous nous efforçons de trouver auprés des collectivités terrritoriales les moyens de nous faire connaître pour aider
les familles surtout les plus modestes à bénéficier de nos services  Plusieurs dossiers ont été déposés afin d'obtenir soutien
et financement.

Si vous avez des contacts ou connaissances pour appuyer nos dossiers, ou un mécénat privé, n'hésitez pas à nous contacter ;-)  MERCI

(écho juillet 2015)

L'association signe la convention de location avec l'association ADAGE - Ouverture prévue octobre 2015
Nous sommes ravis de vous apprendre que nous avons signé la convention avec ADAGE et de rejoindre cette grande famille.
Nous avons vister nos nouveaux locaux sur Montpellier : 2 bureaux, une grande salle commune, un hall d'accueil et la possibilité de profiter des activités et infrastructure du centre familial Adage. 

L'ouverture est prévue pour la rentrée scolaire 2015/2016.

(écho mai 2015)

Un bilan trés positif pour l'AEHPI LR.

Nous avions adressé à la nouvelle référente EIP, notre rapport moral d'activité pour les années 2013/2014 et 2014/2015.

Dans un courriel du 13 mai 2015, madame Roux-Bee note que le bilan de notre association est trés positif.
Nous espérons construire de nouvelles relations avec les membres du réseau avec un intérêt commun : Les enfants intellectuellement précoces, leur épanouissement et leur réussite scolaire.


(écho avril 2015)

AEHPI LR membre adhérent du réseau Parentalité 34
& Participation à la 3ème journée du Réseau Parentalité 34 - CRDP de Montpellier
 

Parentalité 34, une bouffée d'oxygène pour notre association !
Le mardi 07 avril, l'association a participé à la rencontre annuelle du réseau départemental Parentalité 34. L'occasion pour notre association de s'informer sur les politiques familiales en france et dans l'Europe.  Une journée de réflexion et d'échanges sur les thématiques liées à l'accompagnement des parents.

Un programme riche : une conférence de Mr Olivier Prévot : « Familles et parentalité en Europe » et communications de porteurs de projets de l’Hérault.

Notre association a pu échanger avec différent acteurs locaux du département, notamment le directeur de la maison des adolescents à Montpellier que nous devons revoir.


écho mars 2015 (2)

Madame le Recteur Armande LE PELLEC ouvre le Colloque EIP -Académie de Montpellier
L'associaton était invitée à assister au nouveau colloque de l'académie de Montpellier sur la précocité et la réussite scolaire qui s'est déroulé le 27 mars 2015. C'est devant de nombreux professionnels de l'académie de Montpellier que Madame le Recteur de l'Académie de Montpellier a ouvert ce collloque par un long discour qui souligne son intérêt sur le sujet des élèves EIP.

Madame le Recteur  indique que 10 à 12 000 élèves sont repérés EIP  et que l'éducation doit répondre à une problématique : le risque pour 3000 à 5000 élèves de se retrouver  dans un système de déscolarisation. . Elle évoque le besoin de formation pour détecter  les comportements et les postures des élèves HPI, pour favoriser au plus tôt leur repérage et prévenir les difficultés.

Le réseau EIP de l'académie de Montpellier se compose de 53 personnes (IEN, enseignants, spychologues...).
"...Nous sommes en responsabilité et nous avons des progrés à faire mais les choses avancent... " Elle souligne aussi la nécessité de rechercher un rapport apaisé, de confiance  avec les familles.

Des groupes se sont constitués en atelier de travail. Six réprésentants de notre association, membres du bureau et délégués départementaux, Béziers et Nîmes ont pu participé aux  ateliers et profité des échanges riches avec le groupe.  L'occasion aussi de revoir de nombreux partenaires de l'EN.


Prochainement vous pourrez consulter  l'enregistrement audio ou le compte rendu des conférences sur le site de l'académie.

écho mars 2015 (1)


Madame Roux-Bee, Nouvelle référente académique EIP

C'est officiel, madame Roux-bee est la nouvelle IA IPR chargée du dossier des EIP. Nous espérons construire de nouvelles relations avec le réseau EIP. Nous ferons tout pour qu’elles s’établissent sur la base de la confiance et d’un respect mutuel.




(écho janvier 2015)
 
L'AEHPI LR se joint à la journée de deuil nationale ;-(
 
(Publication sur son site & sur facebook)




Pour découvrir la lettre de la Ministre de l'Education Nationale. (PDF cliquez sur le lien)

(écho décembre  2014)
 
  Témoignagnes bilan académie/EIP

Ce sondage est en ligne sur notre site depuis septembre 2012, depuis 46 familles ont pu laisser leur témoignage (voir résumé des réponses ci-dessous).

Cette année, nous n’avons pas fait d’appel à nos adhérents pour les sonder en ligne sur le réseau EIP, néanmoins 14 familles ont spontanément témoigné.


Le bilan annuel 2014 est plutôt positif :  sur ces 14 familles 57 %  disent que la prise en compte est satisfaisante « la situation scolaire ou sociale de mon enfant s'est améliorée », contre 14 % peu satisfaisante « les aménagements scolaires se font attendre » et 28 % pas satisfaisante « rien n’a changé pour mon enfant »

(Résumé des réponses (46) au 10/11/2014 16:03:25 )

 

(écho 07 nov. 2014)

Réunion d'information annuelle du Réseau EIP de l'académie de Montpellier.
  pour l'AEHPI LR, Claire Gril, vice-présidente et Nathalie Rosier secrétaire générale.

Le 03 nov. 2014 s'est tenue au rectorat de l'académie de Montpellier, la rencontre annuelle du réseau EIP dans l'académie de Montpellier. Comme depuis quatre ans notre associations partcipe à cette réunion d'information sur les actions et projet du réseau.
C'est Madame Roux-Bee, IA IPR Anglais qui succèdera à partir du 02 mars 2015 à la mission de référente EIP pour l'académie de Montpellier avec comme projet :  l'ouverture internationnale ! Participant au cercle d'étude EIP, elle est déjà au fait des dossiers EIP,  car depuis quelques temps, il y a déjà une double réception des messages concernant les EIP.

L'AEHPILR, association aussi membre
Eurotalent ONG internationale dotée du statut participatif au conseil de l'Europe,  se réjouit de cette nouvelle dynamique et de ce projet ambitieux.

Nouveaux dispositif à la rentrée 2014  : Jules Verne à Nîmes, Varsovie à Carcassonne (chgt chef établissement ....du coup frein), et des projets à Lunel avec  le collége Clémence Royer (avant Mistral), collège à Sète (Etude faisabilité par M.Cazenave) et en  Lozère avec le collège de Murièze car internat( profs ont suivi la formation)

Projet 2015 : Sensibilisation des écoles. Les IEN rencontrent les directeurs d'écoles, présentent en 30 minutes le réseau EIP et déposent les brochures du réseau EIP dans les cirsconscriptions. Un correspondant EIP sera nommé dans toutes les circonscriptions : 120 personnes ont eu 3h de formation et tous les nouveaux directeurs d’écoles seront formés au module EIP.

Un séminaire est prévu le 27 Mars pour les psy scolaires, chefs établissement, qq profs au CRDP,  il y a 300 places.
Intervenants: Olivier Revol, Coralie Lambry, les assoc EIP seront invitées.



(écho 20 juin 2014)

Conférence FCPE- Maureihan

A Maureilhan, deuxième réunion  à l'initiative de la FCPE et de Valérie FLAHAUT maman d'une jeune fille HPI, membre de conseil départemental FCPE 34.  

Crevaison sur l'autoroute et plus d'une heure de retard... j'arrive pour la fin des questions/réponses.
 
La salle est bondée mais l'ambiance est pesante. Les familles fragilisées sont en colère, les témoignages à vif sont très durs à l'encontre de l'éducation nationale représentée ce jour par l'IEN référent EIP  (malgré que deux familles témoignent de l'efficacité de ses interventions qui permettent de débloquer des situations et le remercient).

Les familles se disent isolées et expliquent que l'aide apportée ne suffit pas. Elles regrettent qu'après l'intervention du réseau, les promesses ne sont pas tenues et que le saut de classe quand il est proposé ne soit pas suivi d'une mesure d'accompagnement une fois dans la classe d'accueil. Notre association sait combien il est indispensable de suivre régulièrement le dossier d'un enfant HPI. Quant au saut de classe, c'est souvent une bonne solution si dès le début, il est accompagné d'autres mesures tant dans le cadre scolaire que dans le cadre familial (voir préconisation pour saut de classe dans le module de Formation EIP "Scolariser les élèves intellectuellement précoces" - GEGESCO).

Deux jeunes collégiennes HPI ayant bénéficié de cursus accélérés ont apporté leurs témoignages à ce sujet : la première fait part de la difficulté de s'intégrer avec un an d'avance et la seconde, Yana, collégienne, rappelle combien il a été vital pour elle de sauter 3 classes.

Dans ce temps d'échange qui devait clôturer la soirée, j'ai pu rapidement présenter notre association et ses actions.  

Je garde en mémoire, le témoignage bouleversant d’un papa qui a crié sa douleur (pas compris par tous, d'ailleurs) et son indignation d'avoir suivi aveuglément les conseils de professionnels ou institutions qui pointaient son fils comme un enfant anormal alors qu'il vient de découvrir tardivement au lycée que son fils était finalement un HPI non repéré et surtout non compris !

Après ce témoignage douloureux, nous avons décidé pour la rentrée 2014 de lancer une communication de masse pour sensibiliser les professionnels susceptibles de repérer, ailleurs que dans le cadre de l'EN, le haut potentiel intellectuel d'un enfant et ainsi de pouvoir très tôt orienter et guider les familles.

 Finalement, c'est autour d'un apéritif dînatoire que l'ambiance va progressivement s'apaiser.


(écho 23 mai 2014)

Conférence FCPE sur le sujet des EIP avec  l'AEHPI LR et le réseau EIP

Ce vendredi 16 mai 2014 à Jacou,  les conseils locaux FCPE de Jacou et FCPE 34, avec le soutien de la municipalité de Jacou, nous conviaient  à une conférence sur "Enfants Intellectuellement précoces (EIP)" .

En cette belle soirée de printemps, à 19h, une forte assemblée était réunie autour des trois intervenants, monsieur CAZANAVE, inspecteur en charge du réseau EIP Hérault, madame GAILLARD présidente de l'AEHPILR et madame TUYA enseignante et directrice d'école à Bernis dans le Gard.

L'IEN débuta par une présentation des différents profils d'Enfants Intellectuellement Précoces. Curieux, avides de connaissances et posant beaucoup de questions, précis, bénéficiant d'une aisance à l'oral...telles sont les caractéristiques évoquées afin de faciliter leur repérage. Il traite lui-même les dossiers d'enfants que les parents lui signalent par courrier et dit privilégier le développement des équipes éducatives auxquelles il participe souvent. Il lui est arrivé à plusieurs reprises d'y côtoyer madame Gaillard elle-même sollicitée par des familles adhérentes de l'AEHPILR.

Madame Gaillard continua la présentation des HPI en évoquant les statistiques et la nécessité de signaler son enfant pour faire évoluer les chiffres quelque peu imprécis dont on dispose actuellement et qui servent de base pour l'évaluation des besoins en France. Rapidement elle aborda avec le support d’un diaporama, les différents profils d'enfants, les principales caractéristiques physiologiques de leurs cerveaux et leur hypersensibilité, appuyée par un montage filmé de témoignages d'enfants. "Les HPI sont issus de toutes les catégories sociales, il faut être vigilant à leur repérage précoce pour une équité scolaire".

L'enseignante quant à elle évoqua son expérience d'enseignante et le programme de différentiation créé dans sa classe de maternelle pour un enfant EIP avec fiches de jeux de raisonnement logique qui obligent l’enfant à suivre la méthode.
Tous les intervenants étaient d’accord sur l’importance de la valorisation du travail de l’enfant pour l’aider à avoir une meilleure estime de lui.

 
Nombreuses furent les questions qui suivirent :

Un médecin addictologue pointa l'afflux de cas d'enfants HPI non pris en compte et qui développent des addictions dues à leur grande souffrance. Elle interpella l'IEN sur les difficultés que rencontrent des familles aux revenus modestes pour obtenir un entretien avec un psychologue scolaire ou COPSY , ceci les amenant à renoncer à entreprendre un suivi. l'IEN référent EIP attend les courriers pour ces enfants pour répondre individuellement à leur situation. 

- Deux mamans (adhérentes de l'AEHPILR) ont tenu à remercier le référent EIP pour son intervention en équipe éducative qui a permis l'obtention de cursus accélérés pour leurs enfants alors qu'auparavant les situations étaient bloquées.

- Une maman signala la non prise en compte de son fils pourtant dans un établissement à dispositif  EIP et la dépression dans laquelle il glisse.

A la question sur les établissements à dispositifs EIP, la réponse souligne que les établissements ne sont là que pour des cas difficiles et qu'il faut privilégier l'établissement de secteur. Le lycée Clémence ROYER à Montpellier devrait entrer dans le dispositif à la rentrée prochaine.

Le problème du suivi des dossiers d'une année à l'autre a été soulevé et l'IEN nous informe qu'un projet de suivi de dossier EIP va voir le jour prochainement, il permettra de suivre l'élève EIP tout au long de sa scolarité. 

- Une famille l'interrogea sur la possibilité de demander une dérogation pour « convenance personnelle » pour que leur enfant intègre un lycée qu'ils jugent plus compétent que le lycée de secteur, au motif de ce « besoin éducatif particulier ». Ce cas particulier devra faire l'objet d'un courrier au réseau.

- Une question sur le nombre d'enseignants formés à ce jour  sur le sujet des EIP sur l'académie. Madame GAILLARD répond que la formation sur le sujet des EIP n’était pas obligatoire mais proposée chaque année par la DAFPEN sur la base du volontariat parmi d’autres formations aux professeurs du 1er et 2nd degrés.
- L'enseignante rajoute que la formation n'est pas obligatoire et ne saurait l'être compte tenu du fait que certains enseignants se sont déjà formés par eux-mêmes ou sont directement concernés par la problématique ... Une personne de l’assemblée fait remarquer que dans certains modules de formation, le sujet des EIP peut-être aussi être abordé.

- A la question « faut-il parler à son enfant de son haut potentiel ? », l'enseignante  dit « non » car tous les parents et les enfants ne sont pas prêts. L'IEN et madame GAILLARD préconisent de s'en remettre à l'avis du psychologue qui a testé et connaît l'enfant et sa famille. Il est important d'en parler, d'expliquer à l'enfant pour  qu'il comprenne et se construise sereinement, des ateliers « QI suis-je » pour les enfants HPI de 4 à 16 ans sont proposés par l’association pour répondre à ce besoin. De l'avis de tous le contact entre pairs est fondamental et peut se faire au sein d'associations.

De nombreux autres personnes auraient aimé poser des questions mais il était trop tard et l’échange s’est poursuivi autour du buffet.

La FCPE avait vraiment bien fait les choses et c'est aux alentours de 23h30 que se termina cette rencontre autour d'un réconfortant buffet très apprécié en cette heure tardive.

Merci encore à la FCPE de jacou pour cette initiative qui a eu beaucoup de succès si l'on en croit le nombre de participants estimé à 150 personnes, qui n'étaient pas pressés de se séparer et avaient beaucoup à échanger !

(écho 17 mai 2014)

RENCONTRE À LA DEETAC

Madame GAILLARD, présidente et madame GRIL, vice-présidente ont été reçues par monsieur GUSTAU, directeur de la DEETAC.

Nous avons lu et remis en main propre un courrier pour informer sur  la situation de l'association, et nous avons été entendues.

Notre association AEHPI LR agréée de l'EN peut poursuivre ses actions dans l'académie en toute sérénité. 



(écho avril 2014)

LA RUBRIQUE "LES ÉCHOS" RÉSERVÉE MAINTENANT Á NOS ADHÉRENTS

La rubrique "Les échos" jusqu'à présent en accès tout public est dorénavant réservée aux adhérents AEHPI LR. En effet, suite à une veille informatique de l'académie de Montpellier, il ne semble pas opportun de laisser en accés tout public les informations données sur notre site dans notre page "échos". Cette page qui fait l'actualité sur le sujet des HPI tant au niveau national que régional, est accessible dorénavant par un code.

(écho mars 2014)

UNE GRANDE LESSIVE A DISPARU LE LONG DE LA RUE DE L'UNIVERSITÉ AU RECTORAT

Avis de recherche !!!  Si quelqu'un a vu des dessins à thème  "j'ai rêvé...", ou a aperçu des personnes suspectes roder autour du rectorat avec un fil bleu et des pinces à linges... nous contacter. Les enfants de l'association désespérés attendent de récupérer leurs dessins réalisés dans le cadre de la manifestation internationale "La GrandeLessive@2014".

Une heure ! Une heure c'est le temps que seront restés les dessins d'enfants le long des murs de l'académie de Montpellier
.

  JOURNÉE DE RENCONTRE DES ÉTABLISSEMENTS Á DISPOSITIFS EIP 

Mercredi 05 février,  à la demande du réseau EIP de l'académie de Montpellier, les représentants des établissements scolaires à dispositf EIP, collèges et lycées se sont rassemblés dans l'amphithéâtre de Lattes pour présenter tout au long de la journée les actions mises en place dans leur dispositif.
Les associations quant à elles ont été
conviées en milieu d'après-midi pour se présenter.


(écho février 2014)

  ÉTUDE SUR LES ÉMOTIONS DES ENFANTS HPI DE 6, 8 ET 10 ANS

 
Cette année, dans le cadre d'un travail d'étude et de recherche, Yasmine MELLAL étudiante en Master 1, effectue une étude comparative dont l'objectif est d’observer dans quelle mesure les enfants dits à hauts potentiels intellectuels se distinguent des enfants « typiques » dans une tâche de compréhension d’expressions faciales émotionnelles, présentées sous forme de dessins.
Certains d'entre vous la connaissent puisque Yasmine intervient avec à nos côtés dans les ateliers de développement personnel des enfants et participe à notre vie associative.
Afin de mener à bien son étude, elle a besoin de rencontrer des enfants âgés de 6, 8 et 10 ans (nés en 2004, 2006 ou 2008) et ayant été diagnostiqués comme précoces. Le dispositif de l'étude est simple, accessible et ludique pour les enfants :  présentation de planches de type «Où est Charlie?» sur un écran et l'enfant doit repérer le plus rapidement possible un visage expressif dans une foule de visages neutre.
Nous avons besoin de votre participation à cette étude pour faire avancer les représentations sur les enfants HPI. L'étude sera réalisée dans les locaux de l'école Paul Langevin pour  Montpellier et son agglomération, sinon Yasmine ira à votre rencontre.

 Si vous acceptez que votre enfant participe à cette étude, remplissez le formulaire en ligne.  Merci



(écho janvier 2014)

  VOEUX 2014




Ce début d'année est un moment propice pour remercier tous les bénévoles sans exception qui consacrent ponctuellement ou tout au long de l'année un peu de leur temps ou de leurs compétences. Durant ces deux dernières années, j'ai pu constater comment notre s'enrichit de nouveaux membres, pour donner naissance à une association  généreuse, active et sérieuse avec un noyau de bénévoles qui travaillent avec énergie et en collaboration.

Au nom de tous ses bénévoles, l'AEHPI LR présente ses voeux les plus sincères aux familles d'enfants HPI, aux personnels de l'éducation nationale, aux collectivités, aux différentes associations et professionnels qui agissent pour la réussite et l'épanouissement de tous les enfants.

 "Il y a dans chaque graine la promesse d'un géant" 
Que cette parole de Francis Hallé puisse tout au long de l'année germer dans vos coeurs.


         
(écho décembre 2013)

LE DÉPARTEMENT DE L'HÉRAULT ET LES ENFANTS HPI, RÉAGISSEZ  !


Alors que le département de l'Hérault adresse  ses vœux 2014 et soutient la cause des enfants  : "Quoi de plus prioritaire en effet que de participer à l’amélioration des conditions de vie et d’éducation des enfants de la planète..." (Extrait des voeux), notre association qui œuvre pour les enfants HPI reçoit un étrange cadeau de noël ! Pour la deuxième fois, le conseil général rejette notre demande  de subvention "service politique éducative".

"Après instruction du dossier et malgré l'intérêt de cette action (prise en charge globale des besoins particuliers des jeunes dotés d'un haut potentiel intellectuel et de leurs familles), je suis au regret de ne pouvoir y donner une suite favorable...
  1. L'accompagnement des HPI relève du Rectorat de l'académie de Montpellier et plus particulièrement de l'ensemble de la communauté éducative et personnel santé...
  2. d'autre part vos interventions en milieu scolaire portent surtout sur les établissements primaires et sur les autres départements de la région Languedoc Roussillon. L'attribution de subventions prend en compte exclusivement une intervention sur le territoire héraultais et en priorité dans les collèges du départements".
Pour vos élus du Conseil Général de l'Hérault (année 2013),  les associations de familles d'enfants HPI sont considérées  comme  des  interlocuteurs extérieurs au sujet.  De plus, notre association est intervenue dans plus de 15 collèges du département de l'Hérault ! (voir carte de géolocalisation de nos interventions)

Nous vous demandons de réagir individuellement  en adressant à l'élu de votre canton un courrier  afin que le département de l'Hérault  considère les associations comme des partenaires éducatifs et se saisisse du sujet des HPI de la même manière qu'il se saisit d'autres sujets, sans discrimination. Merci de votre implication à nos côtés.


(écho novembre 2013)

LES ÉLÈVES HPI, HARCELEMENT Á L'ÉCOLE"

L'association soutient pour la deuxième année la campagne de sensibilisation "Agir contre harcèlement à l'école".
En 2012, Luc Chatel, alors ministre de l'éducation nationale souhaitait « lever le tabou »,
c'est au tour de Vincent PEILLON de « briser la loi du silence ».


Cette année encore, des enfants et adolescents HPI ont osé témoigner lors des ateliers entre pairs de violences verbales répétées, de bousculades, d'intimidations, pendant la classe, les intercours ou devant l'établissement scolaire.
Comment cette violence quotidienne et répétée peut-elle passer inaperçue ? Si ce n'est qu'elle reste encore un acte banalisé aux yeux des jeunes et  des adultes.
Ces jeunes victimes disent avoir peur d'en parler car les harceleurs sont simplement réprimandés verbalement, ne font jamais d'excuses publiques et recommencent souvent quelques semaines plus tard.
Un courrier a été envoyé pour alerter sur la situation préoccupante d'un jeune collégien HPI.

(écho octobre 2013)

NOUVEAU RECTEUR A L'ACADEMIE DE MONTPELLIER

Nous saluons la venue de Madame Armande LE PELLEC MULLER, nommée Recteur de l'Académie de Montpellier et chancelier des Universités.

L'AEHPI LR, association agréée de l'Education Nationale s'est rapprochée du cabinet du recteur pour réitérer sa volonté d'une étroite collaboration avec les différents acteurs de l'académie afin de favoriser l'épanouissement et la réussite scolaire des éléves EIP de tous milieux.

Suite à une réunion à la DEETAC, l'association poursuit ses actions au sein des établissements scolaires pour sensibiliser, former et relayer les demandes des parents qui souhaitent que les adaptations préconisées dans le module de formation adressé à l'ensemble des directeurs d'établissement scolaire et professeurs du premier et second degrés se transforment en actions perceptibles sur le terrain.


MODULE DE FORMATION "EIP" SUR EDUSCOL


Nous avons le plaisir de vous informer que le module de Formation EIP "Scolariser les élèves intellectuellement précoces" est maintenant accessible sur le portail national des professionnels de l'Education : EDUSCOL .

Nous tenons à remercier madame Sandrine LAIR qui a conduit avec habileté les avis fréquemment tranchés des associations lors des réunions et qui a permis cet excellent  travail de synthèse.

Les professionnels de l'Education Nationale ont tous reçu directement le module de formation dans leur BAL (boîte aux lettres électronique mise à disposition par l'académie).

*Bureau de la personnalisation des parcours scolaires et de la scolarisation des élèves handicapés Bureau (EDUSCOL)


(écho septembre 2013)

NOUVELLE DASEN ACADEMIE DE MONTPELLIER



Départs en retraite ou mouvement de personnel de l'éducation nationale,  des changements dans l'académie de Montpellier.

  • Tout d'abord, nous souhaitons la bienvenue à Madame Filho, Directrice Académique des Services de L'Education Nationale. Nous lui avons adréssée un courriel pour l'informer de nos interventions au sein des établissements scolaire de l'Académie.

  • Monsieur le Recteur Christian Philip prendra  sa retraite début octobre, nous lui sommes reconnaissant pour l'élan impulsé dans l'académie de Montpellier sur le sujet des élèves HPI et lui souhaitons de profiter de ses passions et famille. Notre association s'est donc en ce début d'année scolaire rapprochée du nouveau cabinet du recteur.
     


(écho 31 juillet 2013)

SYNTHESE DU GROUPE EIP NATIONAL


Madame V. Gaillard, présidente AEHPI LR a participé tout au long de l'année aux réunions ministérielles et contribué avec attention et plaisir à l'élaboration d'un module de formation pour les enseignants. Nous espérons qu'il uniformisera la formation sur le sujet des EIP, contribuera à la réussite scolaire et à l'épanouissement de ces élèves. De même qu'il permettra à plus de professeurs de mieux comprendre les besoins de ces élèves particuliers.

A  la rentrée, et pour faire suite à la circulaire de rentrée 2013, l
es acteurs de l’Education Nationale pourront  découvrir ce module sur le portail national  des professionnels de l'éducation EDUSCOL, dans la rubrique : "Elèves à besoin éducatif particulier" et ensuite dans "Elèves intellectuellement précoces".

Nous comptons sur vous pour diffuser l'information auprès des enseignants de vos enfants, ou collègues professeurs. Merci

Un lien sera dirigé vers une page de notre association AEHPILR, où vous pourrez retrouver tous les actes de colloques que nous avions mis en ligne (Dépôt Légal). Ils seront désormais bien plus  diffusés et continueront ainsi à contribuer à l'information du plus grand nombre.
Un grand merci à Micheline Abergel, ayant droit, de nous avoir autorisé depuis 2007 à les référencer gratuitement sur notre site pour en faire, librement, profiter parents et enseignant. Vous êtes nombreux à apprécier leurs lectures !
 

(écho 24 juin 2013)

DOSSIERS EN COMMISSION D'APPEL, L'INCOMPREHENSION !  


Au moment où le groupe de réflexion du ministère de l'EN sur le sujet des élèves EIP propose “le saut de classe” comme une des solutions possibles à la scolarisation des enfants EIP en difficultés scolaires... , au moment où dans le nouveau projet académique 2013/2016, le recteur note en (pg22), de l'importance de l'accompagnement vers une meilleure réussite scolaire des EIP, ...d'améliorer la prise en compte des EIP, développer l'information et la formation des équipes et des parents... (pg25), les familles elles ne se sentent toujours pas comprises.

Quelques exemples de situations portées en commission d’appel juin 2013 :

- C’est un élève scolarisé en seconde qui a toujours eu les félicitations pendant tout son collège, qui connaît une baisse de motivation en seconde. Il a le projet de devenir biologiste et on lui a promis le passage en 1ère S s’il s'investissait d’avantage. Malgré son investissement et ses dernières notes qui  ont pourtant évoluées positivement dans les matières scientifiques : orienté en 1ère L ou 1ère professionnelle pour préparer un bac “exploitation agricole” !?
Commission d'appel juin 2013 : demande rejetée, passage en première L. 

- C’est un élève  de 6ème pour lequel on décide, en concertation avec lui et sa famille, le vendredi en réunion d’équipe éducative un parcours accéléré progressif, c’est à dire  de passer en 5ème  après les vacances d’avril. Puis,  suite à une nouvelle réunio, le conseil de classe lui propose le maintien en sixième avec un passage en 5ème “parcours adapté pour EIP” pour l'année prochaine et  peut-être un passage en 4ème après le vacances d'octobre ou janvier 2014 !?(non contractualisées). C’est sans se soucier de l’impact de ce revirement sur l’enfant qui depuis se rend au collège un jour sur deux, se plaint de maux de ventres et a  totalement perdu confiance aux adultes de cet établissement scolaire.
Commission d'appel juin 2013 : demande acceptée, passage en 4ème

- C’est un élève en seconde à qui on propose le redoublement pour l’aider à obtenir de meilleurs résultats alors que l'élève est démobilisé depuis sa 4ème par la répétition des cours.
Commission d'appel juin 2013 : demande acceptée, passage première S

L’association AEHPI LR souhaite ainsi porter à la connaissance du Recteur et du DASEN ces situations auxquelles elle se trouve confrontée.


L’obtention d’un agrément EN, ne se limiter à un titre “honorifique”

Notre association y voit une reconnaissance pour continuer à oeuvrer en complémentarité avec l’EN à l’épanouissement et à la réussite scolaire des élèves HPI. 

Si la plupart des parents témoignent de réponses rapides du réseau EIP à leur courrier, ils  constatent que les aménagements se font attendre.  Notre association essaye aussi de palier à cette situation en intervenant dans les établissements scolaires.

Les professeurs sont conviés à prendre exemple sur les outils pédagogiques mis en ligne sur le site de l'académie pour enrichir ou approfondir les contenus selon les centres d'intérêt de l’élève, décloisonner les matières sur plusieurs niveaux ou proposer à l’élève un tutorat, les établissements. Ils demandent des moyens supplémentaires pour mettre en place ces propositions d’adaptation pédagogiques conseillées, qu’ils jugent contraignantes. Parfois le saut de classe pourrait être une solution mais il est rarement proposé aux élèves HPI en difficulté scolaire. On invite plutôt  les familles  à chercher ailleurs un établissement qui pourrait accueillir l’élève HPI surtout si celui-ci n’est pas un brillant élève !


(écho mai 2013)

AMENDEMENT N°246  retiré - PROPOSITION DE FORMATION POUR LA DECTECTION ET LA PRISE EN CHARGE DES EIP


Séance du 24 mai 2013 (compte rendu intégral des débats)

Mme la présidente. L’amendement n° 147 rectifié est retiré.

L'amendement n° 246 rectifié, présenté par Mme Laborde et MM. Alfonsi, Barbier, Baylet, Bertrand, C. Bourquin, Collin, Collombat, Fortassin, Hue, Mazars, Mézard, Plancade, Requier, Tropeano, Vall et Vendasi, est ainsi libellé :

Après l'alinéa 5

Insérer un alinéa ainsi rédigé :

« Elle inclut également une formation comportant des modules consacrés à la détection et à la prise en charge des élèves intellectuellement précoces. »

La parole est à Mme Françoise Laborde.

Mme Françoise Laborde. Cet amendement soulève le problème de la détection et de la prise en charge des élèves intellectuellement précoces, dont l’âge mental est en avance de deux à sept ans.

Ce cas est loin d’être marginal, puisqu’il existe actuellement 400 000 enfants intellectuellement précoces âgés de six à seize ans. Or, pour un tiers, ils obtiennent des résultats médiocres ou moyens, tandis que, pour un autre tiers, ils sont en échec scolaire. Ils font d’ailleurs parfois partie, nous l’avions évoqué, des 150 000 élèves exclus de l’école.

Une telle situation s’explique souvent par l’incapacité des enseignants à détecter ces élèves et à leur fournir l’accompagnement nécessaire, pour la simple raison qu’ils n’ont pas disposé de formation en ce sens. Il nous semble donc que le contenu de la formation des enseignants devrait en tenir compte.

Mme la présidente. Quel est l’avis de la commission ?

Mme Françoise Cartron, rapporteur. Sans me prononcer sur le bien-fondé de votre amendement, ma chère collègue, je me dois de rappeler que la loi n’a pas vocation à lister toutes les missions des ESPE. Un tel degré de précision relève en effet davantage du cadre national de la formation des enseignants et du cahier des charges des ESPE.

Je vous demande donc de bien vouloir retirer cet amendement.

Mme Françoise Laborde. Je le retire, madame la présidente.


(écho avril 2013)

L'AEHPILR agréée de l'Education Nationale pour l'Académie de Montpellier

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que l'AEHPI LR a reçu pour cinq ans, l'agrément de l'Education Nationale pour l'Académie de Montpellier. Cet agrément couronne notre investissement dans la continuité et notre engagement aux côtés des HPI depuis de nombreuses années. Notre association est désormais reconnue officiellement comme partenaire éducatif à part entière, et les activités proposées pendant ou en dehors du temps scolaire sont dans le respect des projets d'école et d'établissement. Il est aussi reconnu que l'AEHPI LR contribue à la formation de la communauté éducative


(écho mars 2013)


Réunion d'information annuelle du Réseau EIP de l'académie de Montpellier.
Le 26 mars 2013 s'est tenue pour la troisième année la rencontre annuelle du réseau EIP pour informer les associations présentes du dossier des EIP dans l'académie de Montpellier. Cette rencontre permet aux associations qui le souhaitent de remonter les demandes des parents d'enfants EIP/HPI.

Informations transmises au réseau EIP par l'AEHPILR

Nous avons fait remonter les informations recueillies et les demandes des parents : Pour l'année 2012/2013 qui n'est pas finie, l'AEHPILR a renvoyé vers le réseau 20 dossiers d'élèves HPI (1er et second degrés) et récolté une vingtaine de réponses écrites et de nombreux témoignages oraux des parents vis à vis du réseau.
 
Dans les cas que nous avons constatés, le réseau est contacté pour informer de la précocité de l'enfant, rechercher un établissement scolaire, demander un parcours adapté et une prise en charge, accélérer le cursus de l'enfant EIP et alerter sur leur difficulté d'apprentissage (décrochage, phobie scolaire...) ou d'intégration (Violence à l'école, isolement, maltraitance). Les parents imaginent que les réponses sont déjà en place, que les établissements vont s'adapter facilement à la demande d'un parcours adapté, et que leur demande sera forcément suivie d'effets puisque la demande est formulée auprès de l'académie. D'où leur déception, frustration ou incompréhension lorsque leur demande ne reste qu'un dossier.

Il semble difficile d'organiser dans le temps une réponse pérenne de scolarisation adaptée. La solution proposée est souvent "le changement d'établissement scolaire", les familles sont  orientées vers des établissements à dispositif CARDIE avec projet d'expérimentation de parcours de réussite pour les EIP, et plus particulièrement vers l'internat d'excellence.

Les professionnels disent ne pas trouver le temps de s'investir dans la lecture de tous ces outils mis en ligne, d'autant qu'à leur lecture il leur faudra encore chercher la réponse adaptée à leur élève. Ce qui implique d'imaginer pour chacune des compétences du niveau demandé un outil similaire. Parmi les enseignants ou établissements rencontrés, même ceux formés manifestent un besoin d'accompagnement et contactent notre association. Ils se disent souvent satisfaits de trouver une association spécialisée sur le sujet comme interlocuteur.


(écho février 2013) 

L'AEHPI LR ouvre des antennes pour apporter des réponses de proximité :


L'association comprend que certains adhérents se déplacent parfois de très loin pour venir sur Montpellier
partager quelques moments conviviaux ou des ateliers ponctuels. Cependant, elle trouve préjudiciable que les familles de départements voisins se rendent, sur les conseils d'autres associations, sur Montpellier ou Marseille pour passer des tests de QI ou suivre des stages de méthologie souvent coûteux.

Devant "le désert" de prise en charge et
à la demande d'adhérents domiciliés dans les départements de la région et certains départements limitrophes, nous avons pris la décision de créer des antennes pour répondre aux différents besoins des familles. Cette réponse locale permettra de développer un réseau de professionnels pour accompagner les familles, solliciter les réseaux EIP départementaux, organiser progressivement la vie associative pour que parents et enfants puissent échanger, rompre l'isolement et profiter d'atelier de développement gratuit. Si besoin, l'association se déplacera gratuitement dans les établissements scolaires pour sensibiliser sur le sujet et réfléchir sur l'aide scolaire et éducative qui favorisera le mieux l'épanouissement et la réussite des élèves HPI.

Dans l'Hérault, les délégués ont organisé une réunion de sensibilisation "reconnaître comprendre et accompagner l'enfant et l'élève HPI" le samedi 24 novembre, et une réunion conviviale le 02 février sur Bédarieux. De nombreux parents sont venus nous rejoindre.
Madame Raymonde Allemand, s'occupera elle, du secteur de Béziers. Directrice d'école, nouvellement retraitée, elle relayera aussi madame Gaillard sur le département 34 pour les médiations auprés des équipes éducatives et l'accompagnement des familles dans le cadre scolaire.

Pour l'antenne Aude, les délégués ont organisé le vendredi 14 février une réunion de sensibilisation "Reconnaître comprendre et accompagner l'enfant et l'élève HPI". Un public nombreux de 70 personnes, composé de parents d’enfants précoces, d'une fédération de parents d'élèves (FCPE), de professionnels de l’Education Nationale et de la Santé se sont mobilisés sur le sujet présenté par Véronique Gaillard. Parmi le public, monsieur Rolland, Inspecteur de l’Education National ASH et Responsable EIP Aude, nous a fait l'honneur de sa présence.  
Une réunion professionnelle suivie d'une réunion "les conviviales" est prévue pour le mois de mars/avril.

Nous espérons ainsi que plus de familles pourront trouver dans leur département et ville, une réponse d'accompagnement, de prise en charge et de suivi pour leur enfant HPI.


(écho du janvier 2013) 

L'AG vote le projet de l'AEHPI LR

Les membres du bureau AEHPI LR ont été interpelés sur le fonctionnement de l'association, lors de formations proposées par la mairie de Montpellier.

En effet, notre association a acquis de nombreuses compétences transversales, les actions menées sont nombreuses et reconnues et notre expérience en fait aujourd'hui une association mature.

Pour poursuivre ces actions, les approfondir et œuvrer au mieux pour la reconnaissance et la prise en charge des HPI, nos partenaires nous incitent à professionnaliser nos activités.

L'AG du 20 janvier 2013 a voté la mise en œuvre d'un projet d'envergure, centré autour de l'enfant HPI et prenant en compte les trois dimensions : "sociales, scolaire et familliale avec une prise en charge professionnelle mais gratuite".

L'année 2013 sera donc une année charnière, en vue de l'ouverture de cette structure à l'horizon 2015.
(Extrait du compte rendu AG par Valérie)


(écho 20 décembre 2012)

Une journée de rassemblement !

Merci à tous ceux qui nous ont rejoints pour notre dernier grand rassemblement de l'année "goûter de noël". Nous étions 64 participants dont plus de 38 jeunes de (4 à 18 ans). Un bon moment de convivialité !


(écho 19 novembre 2012)

Demande d'agrément pour officialiser notre partenariat avec l'académie de Montpellier
Il nous aura fallu 1an !  Un an pour mettre à plat dans un dossier de 140 pages nos actions associatives pour donner foi à notre demande d'agrément des associations éducatives complémentaires de l'enseignement public.
Mais cette fois ça y est ! le dossier a été adressé ce 19 novembre à l'académie de Montpellier et il nous reste plus qu'à attendre. ;-)


(écho 24 octobre 2012)

L'AEHPI LR intégre le groupe EIP du Ministère de l'Éducation Nationale

Notre association AEHPI LR a intégré à la rentrée 2012 le groupe d'étude EIP du Ministère de l’Éducation Nationale pour la prise en compte des élèves HPI. Le groupe s'est réuni en septembre pour travailler sur une grille d'observation destinée à l'évaluation des dispositifs EIP dans les établissements scolaire et continuera à se réunir une fois par mois pour travailler cette année à l'information des enseignants par le biais d'un module de formation qui sera accessible par tous sur le site EDUSCOL.

Participer
à ces réunions ministérielles est une reconnaissance pour notre association régionale et pour le travail en profondeur que nous avons accomplit jusqu'à présent.


(écho 12 octobre 2012)

COLLOQUE pour les personnels médicaux de l'académie de Montpellier (DAFPEN - Akila Lamrani)

Dans le cadre de la formation continue, le  mardi 9 octobre , un colloque " L"élève intellectuellement précoce, un atout pour l'école", à destination des personnels médicaux de l'Education Nationale de l'académie de Montpellier s'est tenu au CRDP de Montpellier. Il était présidé par Christian PHILIP, Recteur de l'académie de Montpellier, Chancelier des Universités et Sandrine LAIR, Direction générale de l'enseignement scolaire, Chef du bureau de la personnalisation des parcours scolaires et de la scolarisation des élèves handicapés.

Le matin, dans une allocution enregistrée, le Recteur Christian PHILIP, s'est excusé de ne pouvoir être là, et a vivement encouragé le public présent à porter un intérêt aussi important au cas des élèves HPI qu'à tout autre élève à besoin éducatif particulier. Il a clairement dit tout l'intérêt que lui-même porte à nos enfants et la volonté qu'il a de leur réussite. ( par Catherine Scheid)


(écho 20 septembre 2012) L'AEHPI LR soutien la journée du refus de l'échec scolaire et signe le pacte contre l'échec scolaire

"Le décrochage scolaire" est le thème de cette 5ème journée. "Tout a-t-il été essayé en terme de décrochage ? "La responsabilité du décrochage scolaire est souvent attribuée à des problèmes de déficience parentale. Parfois également elle se naturalise dans une vision du jeune paresseux... Ces deux visions sont pour nous autant de simplismes qui dédouanent le milieu scolaire de toute influence dans la construction de ce décrochage", écrit Catherine Blaya, professeur à l'Université de Bourgogne et co-fondatrice de l'Observatoire européen de la violence scolaire". (réf. café pédagogique)

Une conférence est organisée par l'AEHPI LR sur le décrochage des élèves HPI, le samedi 22 septembre 2012 à Montpellier.

Pour info : le dossier sur le décrochage scolaire (SCÉREN, Hors série du 14 septembre 2012 - CNDP - CRDP, ISSN 17698702)


Journée du Refus de l'Echec Scolaire et l'AEHPI LR  Pour que tous les enfants trouvent leur place à l’école, tous les ans, est célébrée, depuis 2008, la journée nationale du refus de l'échec scolaire, à l'initiative de l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) et ses partenaires (dont le CRAP-Cahiers pédagogiques). Chaque année, 150 000 élèves quittent le système scolaire sans diplôme, soit près d'un jeune sur cinq...  et parmis eux des HPI.

2011 -  Les familles face à la pression scolaire. Pour cette 4ème journée du refus de l'échec scolaire, l'AEHPI LR exposera comment, grace à la médiation scolaire, les formations parentales sur les codes de l'école, elle intervient auprés de la communauté éducative pour aider les parents à reprendre leur place dans une société "sous pression" où la réussite scolaire devient la préoccupation majeure.

2010 - l'AE-HPI a souhaité offrir  " Paul mon ami HPI",  petit livre conçu pour les écoliers pour lutter contre la discrimation et le harcèlement scolaire, source de souffrance pour tous  les élèves dont les HPI .

2009 - Voir lettre de l'AEHPI LR adressée pour la 2ème journée du refus de l'Echec scolaire (pdf)


(écho 19 septembre 2012)
La 2ème journée du sport scolaire

Pour cette journée du sport scolaire, notre association souhaite, plus globaletment, à tout les enfants de bénéficier dans le cadre de l’enseignement obligatoire de l’Education Physique et Sportive, d'une pratique et un contrôle adaptés à leur âge et à leur corpulence afin d’évoluer autant que possible dans le respect de leurs différences.

Dans le cadre de notre association, beaucoup de parents d’HPI ont opté pour un parcours accéléré, qui  respecte les rythmes d’apprentissage de leur enfant. Ces décisions prises en regard des textes et BO et en concertation avec les équipes enseignantes ne constituent pas une course de vitesse à la réussite mais simplement le choix d’un parcours harmonieux.

En effet, si ils ont bénéficié d’un cursus accéléré pour leur épanouissement intellectuel et pour  se sentir mieux dans le milieu scolaire et acquérir le sens de l’effort, il ne faut pas pour autant oublier que leurs capacités physiques restent celles de leur âge réel.

Comme pour n’importe quel autre élève à besoin éducatif particulier, il est essentiel pour ces enfants arrivant au collège puis au lycée (avec une, voire deux ou trois années d’avance), que leur jeune âge reste présent à l’esprit de tous et soit pris en compte tout au long de leur parcours scolaire.  Dans le BO spécial n°4 du 29 avril 2010, il est noté que « les compétences propres à l’EPS, s’observent à travers les réalisations motrices de l’élève ; elles supposent de sa part la mobilisation à bon escient de l’ensemble de ses ressources physiologiques, cognitives et  affectives ».


(écho septembre 2012)

Au moment où nous finalisons notre dossier d'agréement d'association complémentaire de l'éducation nationale pour officialiser notre partenariat avec l'académie de Montpellier, l'AEHPI LR se rejouit à la lecture du dossier de rentrée scolaire que monsieur le Recteur porte le sujet des élèves intellectuellement précoces comme une des priorités académiques de cette rentrée 2012 (dossier de rentrée -  p27).

Un séminaire EIP destiné aux personnels médicaux et d'inspection de l'académie se tiendra le 09 octobre 2012 au CRDP de Montpellier et de la volonté du Directeur de cabinet d'inviter chacune des associations à y assister.

Cela répond à notre souhait d'assister aux formations dispensées sur le sujet des EIP et d'une plus grande transparence sur les intervenants et le public formé.

 (écho août 2012)

Accueil des HPI à la rentrée scolaire 2012


1- Des dispositifs expérimentaux d'accueil des EIP (en grande difficulté) - 2012/2013
- Aude : Collège Victor Hugo à Narbonne et le collège Les Fontanelles à Castelnaudary
- Gard : Collège Paul Valéry à Roquemaure et collège Via dominita à Manduel
- Hérault : Internat d'Excellence et collège Fontcarrade à Montpellier, collège Dullague à Bézier et Collège Mistral à Lunel
- PO : Lycée Maillol, Collège Marcel Pagnol et école Blaise Pascal à Perpignan


2- Deux établissements privés proposent un projet spécifique pour leurs élèves HPI :
L'association intervient pour réfléchir avec la direction et l'équipe éducative à charge du projet EIP, à l'accueil des élèves HPI préalablement identifiés et de leurs familles, au repérage d'autres élèves et à la mise en place d'une réponse spécifique (atelier de rencontre, méthodologie..).

à NÎMES :  Le Collège Valsainte (depuis 2007)
Aide à la mise en place d'un projet HPI proposant des activités et un accompagnement scolaire spécifiques réservé à ces élèves, des réunions avec leurs parents sont organisées en début et en cours de l'année scolaire - Possibilité d'aménagement du parcours scolaire en trois ans.
Les professeur ont aussi suivi une formation en 2011 avec l'association  Précoz.
Date à retenir :  Lundi 08 octobre 2012 à 17h - Réunion parents EIP au collège
(sensibilisation sur le sujet  et présentation du projet annuel par l'équipe éducative et l'association AEHPILR)

à MONTPELLIER :  Le Collège La Providence (à la rentrée 2012)
(Sensibilisation des professeurs sur le sujets des HPI et échanges avec le chef d'établissement autour de la scolarisation des élèves HPI (2010). Aide à la mise en place d'un projet HPI (projet théâtre au domaine dÔ et réunions entre HPI, suivi de scolarité des élèves HPI et permanence mensuelle pour les parents et les enfants HPI) - Possibilité d'aménagement du parcours scolaire en trois ans.
Date à retenir  :  Mardi 25 septembre 2012 à 17h30 - Présentation projet EIP aux parents d'élèves
                               Lundi 26 novembre à 18h : Réunion de sensibilisation "Reconnaître, comprendre et accompagner l'enfant et lélève HPI"
                               Les 3ème lundis de chaque mois : Permanence avec Madame Gaillard, présidente AEHPI LR


(écho juillet 2012)

Résultat du bac et du brevet, bravo à tous !


Jeunes ados de  l'AEHPI LR, Ils étaient nombreux cette année à passer leur brevet national des collèges (BNC) ou leur bac, et à le réussir. Bravo à tous  !

Félicitation !  à Eva (2 ans d'avance, mention TB, intègre CPGE Joffre)  et à Thibault (mention trés bien, intègre CPGE Louis-le-Grand à Paris),
Julia (1 an d'avance, mention TB, Lycée Mermoz). Bravo ! à Sven ( 3 ans d'avance, intègre CPGE Littéraire),  Albane (1 an d'avance, BNC mention B, lycée Joffre),  Romain (1 an d'avance, BNC, lycée Pierre rouge), à Thimoté bachelier "à l'heure" qui s'est accroché jusqu'au bout ! ...  Et nos encouragements à Adrien (2 ans d'avance), Gaëtan et Clément...  bonne chance pour l'année prochaine !

L'AEHPI LR vous souhaite à tous bonnes vacances et bonne continuation dans  vos études !

(écho 04 Juin 2012)

  01 juin 2012, rencontre au ministère de l'EN : le groupe EIP ministèriel est reconduit.

L'ensemble des associations pour enfants EIP  ont été convoquées dans la matinée du 01 juin 2012  au Ministère de l'Education nationale.
Nous sommes soulagés d'apprendre que le ministère de l'Education Nationale de Monsieur Vincent PEILLON, reconduit le Groupe National E.I.P. sous la responsabilité de Sandrine LAIR.
Trois rencontres annuelles devraient avoir lieu durant l'année scolaire 2012/2013.


(écho Mai 2012)

Les HPI dans le débat Politique


Si pour nos enfants HPI, tout commence en 2002, tout pourrait changer en 2012...
« Les tentatives pédagogiques de venir au secours des élèves HPI viennent d'initiatives relativement récentes, qui ont comme premier point commun d'être toutes des aventures pédagogiques et intellectuelles dont la naissance repose sur le hasard et la rencontre de personnalités aux sensibilités politiques diverses et aux caractères affirmés.

Il aura fallu dix ans d’une volonté politique, d’un état d'esprit pionnier qui mêle enthousiasme, pragmatisme et militantisme, pour faire entrer les EIP dans la catégorie plus générale, des d'élèves à besoins éducatifs particuliers afin que le sujet HPI soit reconnu comme cause possible de souffrance et d’échec scolaire.
Mais une souffrance bien particulière à laquelle il importe de ne pas donner de causes exogènes. La souffrance de l’enfant EIP ne doit pas être confondue avec celle qui naît de difficultés sur le plan familial, et n'est pas d'ordre médical ou psychologique.

La spécificité de l'EIP réside dans le fait que sa souffrance naît de l'échec, d'un sentiment de différence et d'injustice même si l'enfant est parfaitement heureux par ailleurs ! Le risque est que les dispositifs proposés regroupent sous une même rubrique problèmes sociaux, problèmes médicaux et problèmes spécifiques aux surdoués » (Source « l’intelligence en trop).

Pour notre association AEHPI LR, le défit des prochaines années pour l'Éducation Nationale sur le sujet des HPI sera d’apporter un cadre pédagogique spécifique pour les ces enfants et pas seulement pour ceux en difficulté.

Aujourd’hui, l’Education nationale reconnaît les besoins des élèves HPI. Dans toute les académies, un référent EIP a été nommé comme interlocuteur privilégié pour les parents et la communauté éducative. Les dernières orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012 dans le BO n°13 du 29 mars 2012, précisent «Pour assurer le suivi et la prise en charge des élèves EIP dans les meilleures conditions, Il convient de privilégier trois orientations : la formation, la lisibilité des structures et leur développement dans l'enseignement public."


En Languedoc Roussillon un réseau académique EIP s’est crée en 2010 à l’initiative du Recteur de l’académie de Montpellier, qui souhaite poursuivre cette orientation en mettant pour la prochaine rentrée scolaire 2012-2013, le sujet des HPI au coeur du projet académique.

(écho Mars 2012)

Rencontre annuelle 2012 à l'académie de Montpellier.

Le mercredi 21 mars 2012, l'AEHPI LR a assisté à la rencontre annuelle académique avec les autres associations conviées; Réunion d'information ,sur les actions du réseau EIP et ses orientations pour la rentrée 2012. L'académie de Monpellier poursuit son orientation pour la prochaine rentrée scolaire selon les recommandations du dernier BO du 29 mars 2012 : 

 
    BO n°13
du 29 mars 2012

______

"Orientation et instructions
pour la préparations
de la rentrée 2012"

"Les enfants intellectuellement précoces" doivent bénéficier
de réponses individualisées.
Dans chaque académie, un référent EIP est l'interlocuteur privilégié pour les parents et la communauté éducative.
Pour assurer le suivi et la prise en charge de ces élèves dans les meilleures conditions, 

Il convient de privilégier trois orientations :
la formation, la lisibilité des structures et leur développement dans l'enseignement public.". 


Nous avons précisé à nouveau que notre association se réjouissait que l'éducation se saisisse du dossier des élèves à Haut Potentiel Intellectuel (HPI) et que systématiquement nous informions les familles et partenaires de l'existence du réseau "EIP". Nous avons aussi réaffirmé notre souhait de participer aux réflexions en cette période de relais entre le rôle des associations et les membres du réseau. 

Ces rencontres annuelles avec la référente académique seront l'opportunité d'informer l'inspection académique de  nos suggestions, réflexions et propositions sur les éléments portés à notre connaissance et de nous assurer que les orientations correspondent aux besoins des familles et de leur enfant EIP.
- Savoir comment le maillage académique était organisé afin de savoir combien de personnes étaient formées ou sensibilisées. 
- Demander  si l'académie de Montpellier avait répondu à la demande de la DEGESCO sur le recensement des élèves HPI et combien d'enfants EIP étaient repérés dans l'académie de Montpellier, et plus particulièrement dans les zones "ECLAIR".
- Faire part de nos suggestions sur les productions du "cercle d'étude EIP".


(écho févrvier 2012)

AEHPI LR membre de l'association EUROTALENT

Suite à l'AG du 28 janvier 2012 tenue à Paris, l'AEHPI LR est élue membre de l'Association EUROTALENT, OING affiliée au Conseil de l’Europe. La présidente de l'AEHPI LR, Véronique GAILLARD, est élue au bureau exécutif de l'EUROTALENT pour deux ans.

Pour répondre aux buts fixés par notre partenaire, l'AEHPI LR lors de sa prochaine Assemblée Générale, vendred 02 mars 2012 redéfinira ses objectifs prioritaires.


(écho janvier 2012)

L 'AEHPI soutien l'action "Agir contre le Harcèlement à l'école"

Certains pourraient penser que c'est la pression élitiste et le tri permanent opéré par l'école qui amène ce niveau de harcèlement. Que peut-on faire ?
"C'est une vision de l'enfant qui est derrière. Qu'est ce que l'éducation ? Est-ce simplement la transmission des connaissances ? Le problème du harcèlement peut faire réfléchir aussi bien les pédagogues que les antipédagogues.
Car ses conséquences touchent tous les élèves , même les très bons. Le tri n'est pas que social, tous les types d'exclusion sont concernés. Un exemple : un élève très doué de 24 ans en école de commerce qui depuis trois ans est ostracisé par ses camarades avec la complicité d'un enseignant. Pour les autres élèves il est un concurrent à éliminer. C'est un exemple de pression élitiste contre un très bon élève. Cette pression marche dans les deux sens, aussi bien contre l'enfant différent ou avec des difficultés cognitives que contre l'enfant intellectuellement précoce. On a à faire avec la pression à la conformité du groupe et pas seulement à une sociologie élitiste."

Source : Le café pédagogique
(Eric Debardieux, rapport sur les assises sur le harcèlement à l'école)

0808 80 70 10   Deux numéros verts   0820 200 00
                 Harcèlement à l'école                          Cyber harcèlement


N'est ce pas aussi la pression élitiste et le tri permanent opéré qui amène ce niveau de harcèlement .
Que peut-on y faire ?

C'est une vision de l'enfant qui est derrière. Qu'est ce que l'éducation ? Est-ce simplement la transmission des connaissances ? Le problème du harcèlement peut faire réfléchir aussi bien les pédagogues que les antipédagogues. Car ses conséquences touchent tous les élèves , même les très bons. Le tri n'est pas que social, tous les types d'exclusion sont concernés. Un exemple : un élève très doué de 24 ans en école de commerce qui depuis trois ans est ostracisé par ses camarades. Pour les autres élèves il est un concurrent à éliminer. C'est un exemple de pression élitiste contre un très bon élève. Cette pression marche dans les deux sens, aussi bien contre l'enfant différent ou avec des difficultés cognitives que contre l'enfant intellectuellement précoce.
On a à faire avec la pression à la conformité du groupe et pas seulement à une sociologie élitiste.




(écho décembre 2011)

Piste de travail de l'AEHPI LR sur  la prise en compte du racourcissement du cycle

  Deux dossiers ont été réalisés :
  L'éducation physique et sportive et l'élève HPI
  Le saut de classe, mesure de gratification ou prévention/remédiation


(écho novembre 2011)

Constat de prise en charge des élèves HPI

Premier constat : l'évaluation des compétences (dans le premir degré) a été  "l'argument" pour refuser le cursus accéléré à des élèves HPI avérés et en souffrance. Nous nous faisons l'écho de familles épuisées par les rencontres et les discours controversés... l'évaluation se plaçant comme outil de controverse au QI et le saut de classe, toujours perçu comme une "gratification".

Deuxième constat :  Les mesures de "personnalisation" (inscrites dans un projet personnalisé de réussite éducative, ppre) sont toujours proposées trop tardivement. De plus c'est trop souvent les parents qui doivent arracher aprés multiples négociations, "des mesurettes" qui ne durent qu'un ou deux mois dans le meilleur des cas !!

Qu'avons nous appris sur les élèves HPI ? Nous savons que la spécificité cognitive de l'enfant HPI, met en difficulté l'élève HPI pour acquérir ou restituer ses connaissances de manière normative. Il est certainement plus facile à un élève dit scolaire, mais aux capacités cognitives moindres, de réussir certaines évaluations et satisfaire au socle commun qu'à un élève HPI. Nombreux élèves HPI se retrouvent incapables de montrer leurs connaissances dans une ambiance non stimulante ou bien si l'activité demandée est perçue à tort par lui, trop simpliste ou déjà acquise
(diffilculté à faire la différence entre compréhension et savoir)
.

Que savons -nous ? Nous savons que l'élève HPI a besoin de faire fonctionner ce qu'il a dans sa tête. Il ne connaît pas les codes pour avoir accés à son savoir et le restituer dans sa totalité. L'apprentissage normatif ne l'entraîne pas à  trier, organiser et restituer le flot de sa pensée (matières littéraires), à obtenir des méthodes et de la rigueur (sciences, mathématiques..), à mémoriser à long terme et à acquérir des automatismes.

Que savons -nous d'autre ?
Le saut de classe est "une mesure phare" capable de répondre aux difficultés que l'élève HPI rencontre dans un cursus normal. Il lui permet d'investir ses champs cognitifs, de les développer dans l'émulation et de mettre en place une stratégie d'adaptation : attention, méthode de travail,  et effort.  L'esprit ainsi occupé, l'enfant réinvestit l'école, il se trouve libéré (amélioration du comportement, dispararition des troubles...) et disponible (dévellopement personnel, intégration sociale, gestion émotionnelle).

Outil de remédiation pour accompagner le saut de classe ?
S'appuyer seulement sur le bilan des acquis des connaissances et compétences pour valider ou invalider un saut de classe en fin d'année scolaire  ne peut être une démarche positive pour l'enfant HPI. 
Le dossier scolaire, les contrôles continus de l'année en cours, le bilan d'un pyschologue, le test de QI et la rencontre concertée des différents professionnels avec les parents sont des "outils" suffisants pour envisager une décision en conseil de classe.

Ces évaluations (ne pas confondre avec celles du CE1 et CM2)
, doivent être proposées essentiellement  pour aider l'élève HPI dans son parcours scolaire.  Ainsi appréhendées sereinement par l'enfant et ses parents, ces évaluations pointeront les compétences acquises et les lacunes à combler. Elles permettront d'accepter avec moins de réticence, les soutiens et aides proposées pour accompagner le saut de classe.



(écho octobre 2011)

Evaluation des compétences, outil de controverse au QI ? 

    Suite au BO, n°18 du mois de mai : le maître-mot de cette fin d'année scolaire 2011 est : Acquisition des connaissances et compétences définies par le socle commun. Seulement reste à définir sur le terrain comment mobiliser les acteurs et si les "bonnes intentions" prendront en considération la spécificité cognitive des élèves HPI et proposeront des réponses innovantes.

A défaut de pouvoir assurer à l'élève HPI pendant toute sa scolarité, des aménagements spécifiques, des personnes ressources qui s'adaptent, une pédagogie différenciée,  l'avance scolaire reste la meilleure solution préventive ou/et de remédiation pour l'élève HPI, quel que soit son profil (excellent, bon élève ou en échec, en décrochage).

Si en primaire, le décloisonnement, l'enrichissement et l'approfondissement permettent de palier pendant l'année (ou le cycle) aux besoins de l'élève HPI et de préparer dans les meilleures conditions une avance scolaire, le saut de classe ne sera que trés rarement proposé et le problème reporté d'année en année jusqu'au collège, jusqu' au lycée.
Dans le secondaire,  sans réponse adaptée, les difficultés se sont transformées en maux divers et compliquent "les bonnes intentions". Mobilité, adaptabilité, ouverture, innovation seront nécessaires pour répondre à l'élève HPI devenu "malade" ou en décrochage...  autant dire demander l'impossible.
Pour eux et pour la famille, c'est le parcours du combattant et sans tiers,  la situation se sclérose.

Si pour certains acteurs de l'Education Nationale la situation du petit Paul remplacera l'année suivante la situation de la petite Fanny, pour les parents et l'enfant, la situation reste la même : difficile, épuisante et injuste... alors on craque, on se met en colère ou on se résigne, espèrant que l'enfant s'adaptera ou oubliera... Mais le temps n'est qu' un bon placebo !!!


(écho mai 2011)

BO n°18 du 05 mai 2011  

Le BO n°18 du 05 mai 2011.... L'acquisition des connaissances et des compétences définies par le socle commun constitue l'objectif premier de la scolarité obligatoire... Les élèves intellectuellement précoces bénéficient de réponses individualisées destinées à développer leurs compétences et contribuer à leur épanouissement.....Aux outils déjà proposés, notamment sur le site Éduscol (progressions, documents d'appui et ressources pour faire la classe, grilles de référence), doivent s'ajouter les outils conçus au sein des écoles et des établissements. Dans une perspective de diffusion des « bonnes pratiques », les corps d'inspection, sous la responsabilité des autorités académiques, contribueront à la collation et à la mise à disposition des démarches pédagogiques les plus efficientes.
...

(écho avril 2011)

Rencontre annuelle à l'académie de Montpellier

Les associations ont été réunies deux fois.
 
- En juin 2010 pour nous informer du projet de  l'académie de Montpellier concernant  la prise en compte des EIP.
- En février 2011 pour échanger sur les actions en cours et sur les approfondissements et améliorations à engager dans le cadre qui est celui de l'académie.

Lors de cette deuxième rencontre, notre association a remis à la référente académique EIP et aux autres associations présentes, un document proposant des pistes de travail pour les enfants HPI ayant ou allant bénéficier d'un cursus accéléré et n'ayant pu profiter à ce jour, des mesures trés récentes élaborées par le cercle d'étude académique. Notre proposition de travail porte sur  la prise en compte du racourcissement du cycle dans l'institution académique.

Les quatre points de notre demande, ont déjà fait l'objet d'un dossier plus complet remis en main propre à Monsieur Delaubier.

La reconnaissance des HPI et  leur intégration dans la notion d'élèves à besoin éducatifs particuliers dans les critères d'affectation
barème lors des demandes de dérogation pour l'obtention d'une place dans un établissement scolaire hors secteur).
La prise en compte systèmatique de leur âge réel dans la notation et le niveau des efforts demandés lors des cours d'Education Physique.
L'octroi de quelques minutes supplémentaires selon le besoin (surtout en élémentaire) dans le temps imparti pour les contrôles afin de compenser leur vitesse de traitement moins rapide du fait de leur âge réel.
La prise en compte de l'en-cours de l'acquisition de la motricité fine pour les éléves avec 1, 2 ou 3 ans d'avance.


(écho février 2011)

Des outils ditactiques pour enseigner aux élèves HPI
Notre association AEHPI LR  a pris connaissance du travail du réseau et des outils pédagogiques mis à la disposition des professeurs sur le portail académique et a envoyé un courriel d'encouragement. Ces outils didactiques seront sûrement une aide précieuse pour les professeurs volontaires et permettront à nos jeunes HPI, si ils sont mis en place, de profiter en classe de :
 
   - Méthodes d'enseignement pour structurer leur pensée afin qu'ils arrivent au bout de leur parcours scolaire.

   - Emulation intellectuelle favorable à leur épanouissement et à celle de leur entourage.


Depuis, le colloque en 2009, organisé pour la journée de la précocité intellectuelle, nous ne pouvons que constater les pas de géant faits par l'académie de Montpellier dans le domaine de la reconnaissance des HPI , sous l'impulsion de monsieur le Recteur, un système d'information et 
de formation visant un maillage académique sur le sujet :

   - Information des corps d’inspection (IA-IPR et IEN)
   - Information des chefs d’établissement et des professeurs (brochure, site académique, sites des IA, sites des circonscriptions …)
   - Création d’un cercle d’études EIP inter cycles et inter degrés
   - Mise en ligne d’exemples de pistes pédagogiques et de dispositifs adaptés
  - Mise en place d’actions d’information par le biais des formations initiale et continue (directeurs, principaux, conseillers                       
     d’orientation-psychologues, médecins et psychologues scolaires …)
   - Création d’un cercle d’études EIP inter cycles et inter degrés
   - Mise en ligne d’exemples de pistes pédagogiques et de dispositifs adaptés


Si le groupe du travail cite en référence  le livre « Enseigner à des élèves à haut potentiel intellectuel dans une classe hétérogène »  comme ayant nourri l'équipe d'idées innovantes et constructives, nous regrettons  que madame ABERGEL, présidente AEHPI, auteure ayant droit et éditeur de cet ouvrage n'ai pas été nommée et que les actions des associations soient passées sous silence.



(écho novembre 2010)

  La philosophie en classe de seconde, génial !


Le ministre de l'éducation a choisi la Journée Mondiale de la philosophie à l'UNESCO pour annoncer un changement considérable dans l'enseignement de la philosophie en France. Dès la rentrée 2011, les élèves de Seconde et de Première bénéficieront d'une découverte de la discipline réservée jusqu'à présent aux classes de Terminales.
Cette mesure est accueillie avec enthousiasme par notre association et ses adhérents. Elle sait que nos jeunes  HPI aux compétences d'abstraction précoces vont pouvoir maintenant assouvir et aiguiser leur esprit critique.  

Comme le souligne le tître du film documentaire qui met en scène des élèves de maternelle faisant de la philosophie, nous espérons que "ce n'est qu'un début".

Extrait :

 
LA DIFFERENCE
« Non, on parle pas des films, là, on est en train d’essayer de savoir si les animaux, ce sont
des hommes comme nous ».
« Moi, dans ma famille, il y a que trois qui sont noirs, mais il y en a une qui est métisse.
-Métisse… Ce mot-là, métisse… Qu’est-ce que ça veut dire ?
-C’est du noir mélangé avec du blanc et ça fait du café ! »


(écho octobre 2010)

SOUFFRANCE Á L'ECOLE. Thème de la 3ème journée du refus de l'échec scolaire.


 

Nous soutenons cette 3ème journée du refus contre l'échec scolaire. 

La souffrance à  l'école... un thème souvent abordé par les parents d'enfants à haut potentiel intellectuel.

"Lorsqu'on pose un nom sur cette souffrance et que le haut potentiel est avéré, on accuse souvent à tort les parents de vouloir pousser leur enfant, de se glorifier d'avoir mis au monde "un petit génie", voir de ne pas ou de trop jouer leur rôle éducatif. Les parents souhaitent avant toute chose une aide, une réponse aux larmes, aux maux de ventre, aux mauvais résultats, aux brimades ... pour éviter parfois le pire quand à l'adolescence rien n'a changé."



(écho septembre 2010)

AEHPI reçoit l'Agrément du Ministère de l'Education Nationale

L'association pour l'épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel (AE-HPI) vient d'obtenir l'agrément du Ministère de l'éducation Nationale - Académie de versailles. Cet agrément la conforte dans ses actions en faveur de la connaissance et de la reconnaissance de ces enfants au fonctionnement différent, qu'ils soient dans leur cadre scolaire, familial ou social.


(écho septembre 2010)
 

Monsieur luc CHATEL, Ministre de l'EN visite l'internat d'Excellence de Montpellier.

Le minisitre de l'Education Nationale, porte parole du gouvernement, était ce jeudi 30 septembre à Montpellier  pour visiter l'internat d'excellence (voir echo mars 09) de Montpellier.  « Il s'agit d'une structure qui va permettre aux élèves de s'épanouir....donner une chance supplémentaire de réussite à des élèves motivés issus de milieux modestes » par le biais « d'un nouveau modèle éducatif  ». 

En mais 2010, dans le cadre du printemps de la démocratie, et ensuite à la foire aux associations, nous avons fait circuler  un questionnaire de sensibilisation sur le sujet des HPI. Parmis les différentes questions posées, une concernait l'internat d'excellence. Nous souhaitions savoir combien de personnes connaissaient l'ouverture de l'internat en septembre 2010 et ce qu'elles pensaient de la réponse de l'Education Nationale "donner une chance aux jeunes méritants ne bénéficiant de cadre adapté pour étudier".

Question 1 : Savez-vous qu'un internat d'excellence", à Montpellier accueillera dès la rentrée 2010, des élèves boursiers aux niveaux, 6ème, 5ème, 3ème et seconde, motivé mais rencontrant des difficultés sociales et /ou d'adaptation au système et ne bénéficiant pas de condition de travail favorable ? 
63%  disent ne pas savoir qu'un internat d'excellence a ouvert ses portes à  Montpellier  

Question 2 : Pensez-vous que cela puisse répondre à la scolarisation des enfants HPI les plus défavorisés ? 
96,2 % des personnes sondés pensent que l'internat d'excellence est une réponse possible pour réduire les inégalités sociales, et permettre la réussite scolaire des HPI les plus défavorisés.

Et vous qu'en pensez -vous ? retrouvez le questionnaire en ligne en cliquant ici

 


(écho Juillet 2010)

Haut Potentiel Intellectuel ou Intellectuellement Précoce ?

Lors du colloque ECHA 2010,  à l'université Paris V,  "Autour de l'évaluation des enfants à haut potentiel : de Binet à nos jours", Monsieur Delaubier, Inspecteur Général, nous informait que l'Education Nationale réfléchissait sur la possibilité de retenir le terme "d'élèves à Haut Potentiel Intellectuel" (HPI), en ajoutant qu' aujourd'hui, cette appellation est largement employée dans la communauté européenne,  les scientifiques et le secteur médical.  

Choisir d'employer le terme de Haut Potentiel Intellectuel,  c'est éviter toute équivoque avec des connaissances ou aptitudes précocement révélées. Les enfants en avance dans différents domaines (marche, langage, lecture...) ne sont pas tous des enfants HPI. Des aptitudes et caractéristiques associées à de bonnes conditions sociales et familiales  favorisent les apprentissages précoces.  On se trouve, alors, face à des enfants intelligents, bien intégrés dans leur classe et qui réussissent brillamment leur parcour.


Cette "précocité" n'est pas toujours synonyme de haut potentiel intellectuel
d'où la fréq
uente confusion dans l'esprit des parents et des enseignants.

Employer le terme HPI, c'est aussi affirmer l'existence d'une potentialité intellectuelle innée (diagnostiquée précocement ou non) qui peut s'épanouir  en fonction de conditions internes et externes, envisager une perspective de développement et articuler les facteurs favorables et défavorables à l'expression du Haut Potentiel Intellectuel.

écho mai 2010)


Une journée entière consacrée exclusivement à la concertation,
la réflexion et à la prise en charge des enfants HPI
de l'académie de Montpellier.


En Janvier 2010, nous avions fait le voeux de semer ensemble des actions pour les enfants HPI... UN VENT DE BONNES INTENTIONS SOUFFLE SUR L'ACADEMIE DE MONTPELLIER
;
Ce sont près de cinquante professionnels de l'éducation nationale (Professeurs, psychologues scolaires, IEN, médecins scolaires...) qui se sont réunis mecredi 26 mai 2010.

Les positions fortes du Ministère de l'Education Nationale sur la prise en charge des HPI et la volonté du Recteur de ne laisser personne sur le bord du système scolaire (internat d'excellence) ouvrent des perspectives d'espoir pour toutes les familles d'enfants HPI soucieuses de l'épanouissement de leur enfant.

Dans ce même élan, notre association se sent plus que jamais déterminée à poursuivre ses actions.

(écho mai 2010)

Forum des Enseignants Innovants et de l‘Innovation Educative,

AEHPI LR remercie les enseignants qui se sont intéressés par eux-mêmes ou ont fait la démarche pour être sensibilisés à la particularité des élèves intellectuellement précoces auprès de notre association.

Forts de leur sincérité et de leur motivation, nous savons qu’ils ne manqueront pas de  partager leurs initiatives et projets sur ce thème (repérage, reconnaissance, proposition de parcours adaptés, cursus accéléré) avec leurs collègues. Pour qu’une meilleure intégration de ces élèves à besoin éducatif particulier voit le jour, contre la marginalisation et l‘échec scolaire, pour l’égalité des chances, dans le respect de la différence. Merci encore pour votre implication et pour votre vocation !


écho mars  2010)

(cliquez sur l'image)
INTERNAT D'EXCELLENCE POUR LA RENTREE 2010

Le Ministre de l’Education Nationale, sur proposition du Recteur de l’Académie de Montpellier, a décidé
l’ouverture d’un internat d’excellence à Montpellier pour la rentrée 2010.
Ce nouvel établissement
a pour mission de scolariser des « élèves motivés qui ne disposent pas d’un contexte favorable pour étudier ». Cette structure proposera « une pédagogie innovante et un accompagnement personnalisé renforcé ».
Les élèves concernés : L’établissement accueille des élèves motivés rencontrant des difficultés sociales et/ou d’adaptation au système dans lequel ils évoluent actuellement et tout particulièrement :

- des élèves boursiers
- des élèves issus de milieux socialement et culturellement défavorisés ne pouvant fournir un travail personnel     dans des conditions satisfaisantes
- des élèves aux compétences reconnues, en situation actuelle difficile ou proche du décrochage.
Les élèves domiciliés en Zone Urbaine Sensible auront une aide spécifique pour permettre la prise en charge des frais d’internat.

....
Présentation de l'internat d'excellence (format Pdf)

(écho déc. 09)

UN BEAU CADEAU DE NOËL ! pour les enfants HPI et leur famille

Nous l'attendions tous, et le voilà ce guide pour aider à la conception de modules de formation de prise en compte des élèves intellectuellement précoces.  

Nous espérons seulement
que ce nouveau  BO du 03 décembre, qui réaffirme la volonté du Ministère de l'Education Nationale  de ne pas gaspiller les forces vives de notre pays,  soit  un "levier" dans la concience collective pour AGIR.  (voir Droit des enfants HPI )

(écho déc. 09)

Un bref compte rendu avant les actes du colloque  AEHPI LR de nov. 2009 -  Parrainage du  Recteur de l'académie de Montpellier, Monsieur Christian Philipp, Chancelier des Universités

 " L’intégration sociale et scolaire des Hauts Potentiels Intellectuels » à Montpellier ".  

Mr J.Limouzin, doyen de l'académie de Montpellier qui a ouvert ce colloque, nous a assuré de l’imminence des recherches pour établir les causes des difficultés rencontrées par les élèves HPI, que cette problématique serait un « levier »   dans la conscience collective, que les forces vives de notre pays ne pouvaient plus être gaspillées ainsi.

Même si les recherches scientifiques sur le Haut Potentiel Intellectuel en sont à leurs balbutiements, comme nous l’a rappelé le Pr R.Pry. Nos enfants, malgré leur différence, n’en sont pas moins des enfants et à ce titre ils ont des droits, d’abord celui «  Droit à être compris », comme nous l’a rappelé Mr J.Brunault, et  l’Europe y veillera. 

Nos enfants, seront les hommes et femmes de demain.  Mr G.Nissim a insisté sur l’importance de l’éducation aux droits de l’homme. Droits de l’homme  qui ne sont, nulle part, quelque chose d’acquis. C’est quand on perçoit la différence que l’on se rend compte de la discrimination. Responsabilité donc, et aussi dignité. Par l’éducation à la citoyenneté responsable, les HPI pourront développer leurs talents
(
écho juillet. 09)

L'ECOLE Á DISTANCE 

 

 

Le Ministre de l'Education Nationale donne le coup d'envoi de l'académie en ligne avec des cours d'été allant du CP à la terminale.

A la rentrée, les cours d'été laisseront leur place à des cours couvrant l'année scolaire dans les matières générales.


Remise à niveau, découverte des programmes de l'année prochaine, révisions... aide scolaire à domicile.

(
écho juin 09)

UN NOUVEAU RECTEUR POUR L'ACADEMIE DE MONTPELLIER


Nous saluons la venue du nouveau recteur de Montpellier, Monsieur Christian Phillip, Chancelier des Universités.

Nous espérons une collaboration étroite pour la reconnaissance des élèves à "besoins éducatifs particuliers", au nombre desquels les enfants à Haut Potentiel Intellectue