Les Hauts Potentiels Intellectuels, c'est aussi une affaire de famille
              Pour les tout petits                le WIPPSI 3  
     
   WISC 4
Enfants, Pré-ados

        Ados et adultes, WAIS 4
 Quand ?
Test
de QI

Comment ?
        QI
      Pour Qui ?
  Pourquoi ?

 
  WPPSI-III pour petite enfant - enfant (2 ans à 6 ans)

ECHELLE D'INTELLIGENCE DE WECHSLER POUR LA PERIODE PRE-SCOLAIRE ET PRIMAIRE-TROISIEME EDITION
2004, WECHSLER D.

La WPPSI-III permet d’évaluer le fonctionnement intellectuel général.
Elle est divisée en deux formes distinctes : pour les plus jeunes à partir de 2 ans 6 mois puis pour les enfants à partir de 4 ans ce qui permet une administration simple, rapide et mieux adaptée au développement de l’enfant.
La WPPSI-III est composée de 3 types de subtests principaux et de subtests supplémentaires, qui permettent de réaliser des substitutions selon les besoins de l’examen. Des subtests optionnels permettent le calcul de notes additionnelles (par example, à partir de 4 ans : NCL, Note Composite de Langage).

Cette batterie est spécifiquement adaptée au développement du jeune enfant :
- les consignes d’administration sont simples, et le nombre d’exemples et d’items d’apprentissage permet une bonne compréhension à l’enfant de ce qui lui est demandé. De plus, l’utilisation des questions et des relances est sans restriction dans presque tous les subtests.
- le matériel, très attrayant pour l’enfant (puzzles, cubes, grandes images coloriées etc) favorise l’investissement attentionnel.

Les normes de la WPPSI-III ont été établies à partir d’un échantillon de 999 enfants, l’étalonnage couvre les cycles scolaires 1 et 2. Des études de corrélation sur un échantillon de 187 enfants (test/ restest, WPPSI-R, WISC-III, et KABC) soulignent les qualités métriques de l’instrument ; des groupes spécifiques (troubles du langage, autistes, trisomie 21, surdoués) enrichissent l’étalonnage.

- capacités globales (QIT), 

-capacités spécifiques (indices), 

- points forts et points faibles, 



Un soin particulier a été apporté à la construction de l’outil pour qu’il soit adapté au développement de l'enfant : depuis le WISC-III, les consignes ont été simplifiées et de nombreux items d'exemple et d'entraînement ont été introduits. Les questions supplémentaires et les encouragements autorisés permettent à l'enfant de montrer plus complètement ses aptitudes.

Les critères de cotation, réactualisés et agrémentés de nombreux exemples, prennent en compte le vocabulaire parfois limité des enfants les plus jeunes et mettent davantage l'accent sur le contenu des réponses plutôt que sur leur forme.

Le matériel a été également actualisé afin de le rendre plus attractif et plus en correspondance avec le monde contemporain.

Pour le psychologue, les instructions sont réparties en deux manuels, d'administration et de cotation d’une part, d'interprétation d’autre part.

Le Cahier de passation a été organisé de manière plus fonctionnelle : les consignes abrégées sont visibles pour chaque subtest. Les Tableaux du Cahier de passation et les Tables des manuels respectent l'ordre standard d'administration des subtests, limitant ainsi les risques d'erreurs lors des calculs à partir des notes brutes et lors de l'interprétation.

Le format du Livret de stimuli le rend maniable et attrayant.

Les normes sont établies à partir d'un échantillon de 1100 enfants de 6 à 16 ans 11 mois, auxquelles s'ajoutent des études de corrélation (WPPSI-III, WISC-III, WAIS-III, K-ABC), soit un recueil total de 1720 protocoles. Des études auprès de groupes spécifiques viennent enrichir cet étalonnage